Les Beaux Étés T2, je t’aime, moi non plus

Avec le tome 2 des Beaux Étés on fait une petite balade dans le temps. Non seulement parce que l’action se passe quatre ans avant celle du tome 1 mais aussi à cause de la date : 1969 années mythique, celle des premiers pas de l’homme sur la Lune, du « scandaleux » Je t’aime moi non plus et encore des Beatles. La famille Faldérault est dans leur 4L direction le Midi vers une calanque où ils vont vivre, et nous avec eux, un été de rêve. Ce qui fait la force de ces étés c’est leur authenticité, leur fraicheur et bien sûr le dessin de Jordi Lafebre. Zidrou maîtrise une alchimie incroyable, magicien qui a su pour ceux qui on vécu cet été 69 sous le soleil, mais pas que pour eux, en restituer toutes les saveurs d’une époque encore insouciante.

Les Beaux ÉtésC’est pépé Buelo, républicain espagnol, arrivé en France en 1939 et anti-franquiste viscéral, qui va garder la maison de ses enfants, les Faldérault qui on retardé leur départ pour cause de planches à finir par le papa dessinateur de BD. Madeleine est enceinte et Nicole, Louis et Julie en parlent à tout le monde. Enfin le départ, quelques pauses inattendues, un auto-stoppeur baba-cool perturbé, un Marseillais perdu dans le Nord mais qui a un cabanon dans une calanque. Les vacances des Faldérault vont prendre un autre tour dans un univers paradisiaque au bord de la Méditerranée. Ce sera la soirée Lune, la nuit devant le petit écran et le grand pas d’Amstrong. La liberté totale pour des enfants heureux de vivre même à la dure et des parents amoureux qui ramèneront un gentil molosse dans leurs bagages.

Pas de nostalgie, de la poésie mais réelle, crédible, de la tendresse, des détails vrais comme le Tour de France, sans téléphone portable, ordinateur ou tablettes. Finalement ce tome 2 est la chronique d’une époque disparue peuplée de curieux personnages qui prenaient le temps de vivre et était heureux sans se poser trop de questions. Très fort Zidrou. Jordi Lafebre a un dessin toujours aussi évocateur, léger et vivant. Une série qui fait un bon de plus en avant.

Les Beaux Étés, T2 La Calanque, Dargaud, 13,99 €

La Calanque
J. Lafebre ®