Even, en orgasme majeur à Montpellier

Il nous surprendra toujours Zidrou. Des Beaux Étés dont le tome 6 vient de sortir à La Baleine bibliothèque, La Bête, il passe son temps à nous charmer, nous séduire, nous étonner par un talent protéiforme. Dans Even il vient faire un tour surprenant à Montpellier dont l’un des hôpitaux est devenu le centre incontournable du rétablissement sexuel. Un Erospital pas moins, nom charmant mais qui ne fait pas dans le tiers payant. Dans Even, Zidrou trace les détours d’un monde où le beau est roi, sexe en prime, conditionné et obligatoirement torride. Malheur aux moches sur un dessin d’Alexei Kispredilov qui lui a un trait réaliste parfait pour cette fable futuriste qui associe fantastique et sexe dans un thriller social et psychologique. Les deux auteurs s’étaient déjà associés pour Rosko, autre thriller noir à souhait et décapant.

Even

Erospital de Montpellier 2, tout pour le plaisir avec reconstruction psychique pour devenir un modèle sur le plan sexuel. Remboursé par la sécu euro-communautaire sociale. Even c’est le nom du traitement capable de prendre l’apparence et le sexe de son choix. Serena, Enzo, il y a eu loupé à un moment donné. Calahorro se fait soigner mais n’est pas dans la ligne et son thérapeute Sidibe le gronde car il violé une vieille dame. Ann Seymour, journaliste, va interviewer le médecin Sidibe dans son Jardin des bambous. Viastérone, orgasmographe, Fred a des états d’âme depuis le suicide de sa femme Jehinda. Il y a aussi les ugs, les pas beaux, les ugly qui sont exclus du bonheur sexuel. Les privilégies se sont les swiits, les beaux qui se reproduisent entre-eux.

Even

D’une dictature du péché, on passe à une dictature du plaisir. C’est en toile de fond le message d’Even et de Zidrou qui n’est pas si loin de la réalité. Mais comment le programme Even a-t-il été inventé ? C’est là aussi où on peut parler de thriller avec la mystérieuse Jehinda Belinsky, son décès, et Ann la journaliste. Mais les jeunes moches pourraient bien si ils se révoltent aller faire un tour dans des Ug-instituts du Petit Bard. Le beau avec le beau, le laid avec le laid. Mais faut se méfier des fois du laid. Étonnant comme histoire qui est aussi une sorte de conte amoureux.

Even, Delcourt, 18,95 €

Even