La Véritable histoire des héros de BD, Philippe Mouret raconte leur vie

La Véritable Histoire des Héros de BDPhilippe Mouret est un passionné. Par son métier de journaliste et par la BD. On le sait aussi scénariste et chroniqueur au Midi Libre. Cette fois Philippe Mouret tourne les pages de l’envers du décor, des origines de ces personnages célèbres ou détournés qui font notre joie sous la plume ou le crayon des plus grand auteurs du 9e art. La Véritable histoire des héros de BD va plus loin, trace le parcours authentique de ces modèles glorieux ou pas qui sont devenus des incontournables.

Et pourquoi pas commencer par Casanova devenu un certain Giacomo. C de Dufaux et Griffo ? Philippe Mouret décortique le destin de ce séducteur écrivain comme ensuite celui des personnages de City Hall. On s’arrêtera avec plaisir sur Conan Doyle, médecin d’occasion et père de Sherlock Holmes maintes fois adapté en BD. Un souvenir ému, celui d’Amelia Earhart, aviatrice dont on n’a jamais su comment elle avait disparu. On passe sur Custer, le Général Tête Jaune de Blueberry, un tueur d’Indiens qui finira scalpé, juste retour des choses.

Philippe Mouret
Philippe Mouret à Sète au festival BD Plage au centre de la photo JLT ®

On arrive à un certain Faycal II, vrai petit prince d’Arabie, poupon et capricieux. Bien sûr, Hergé en fera Abdallah dans Tintin au Pays de l’or noir. Restons chez Hergé avec Auguste Piccard, un célèbre physicien qui avait comme Tournesol les cheveux électriques. Pour terminer et ne pas dévoiler tous les personnages racontés par Philippe Mouret, il y a Morris et Lucky Luke avec les Dalton évidemment, Calamity Jane, et un juge, Roy Bean, qui dans son saloon rendait la justice. Sacré Goscinny, jamais Lucky Luke n’a retrouvé pareil scénariste. Un dernier clin d’œil, celui de Betty Page, une Veronica Lake en brune. Pin-up de Berthet et Yann lui doivent beaucoup.

Philippe Mouret a ciselé ses portraits, on les lit avec plaisir. Des références, des détails, un beau travail de recherche, un style percutant, on ne lâche pas le bouquin qui mériterait une suite.

La Véritable histoire des Héros de BD, Papillon rouge éditeur, 20,50 €