Léonard T52, vacances géniales de génie

C’est de saison et même les génies déconfinés peuvent partir en vacances. D’où le thème de ce 52e album qui va mettre ce pauvre disciple en situation inconfortable face aux neurones en chaleur de Léonard armé de son tromblon bourré de chevrotines. Zidrou lui a concocté quelques plans estivaux d’enfer, des missions abracadabrantes et des inventions à la mesure de son génie. Sacré Léonard, il nous étonnera toujours et passer un moment avec lui cet été, c’est aussi avoir de belles vacances.

Vacances de génie

Debout disciple fainéant, Léonard est nommé ré-activateur du tourisme dans les Alpes. Mais les Alpes c’est haut d’où un disciple devenu un Sherpa qui a la frousse des animaux sauvages. Un bonheur quand même de découvrir la passerelle transparente mise au point par Léonard. Encore que plus dure sera la chute. Le disciple ne jure que par la mer sauf qu’avant il y a un petit soucis d’haleine fétide pour laquelle Léonard doit inventer un traitement miracle. Comme aussi un oreiller qui raconte des histoires ou avec la charmante mais terrifiante Mozza pour qui le disciple est aussi une cible.

Léonard

O Soleo Mio, le soleil qui suit son maître, des robots garde-du-corps, Ric Hochet qui fait de la figuration, Mona Lisa qui n’est pas une croute, Zidrou-Léonard s’en donne à cœur joie. Des gags, des histoires courtes, du tourisme sur la Lune, on est dans la plus pure tradition Léonard pour un été de folie joyeuse.

Léonard, Tome 52, Vacances de génie, Le Lombard, 10,95 €

Léonard