Boni T3, petit lapin au grand cœur

Boni Boni n’est pas un lapin crétin, bien au contraire. Il est gentil, avec de longues oreilles blanches, un très gros nez tout rose sans oublier trois petits cheveux qui se battent en duel sur la tête. C’est un lapin sympa, Boni, dont le tome 3 des aventures épiques, une gardienne formidable, montrent le bout de leurs pages dans la collection Jeunesse de Dupuis. C’est Ian Fortin qui est son papa de ce petit héros au grand cœur, toujours prêt à faire une BA et à la bonne volonté légendaire. Mais quand on est trop gentil, il y a toujours des abrutis dans le circuit pour être jaloux et méchants.

Un vrai naïf, Boni, qui a un smartphone dont il rêve la nuit. Mio, son meilleur ami, a de grosses lunettes et accumule les bourdes surtout face au très méchant Bruno, une armoire à glace, qui a le coup de poing facile et n’aime pas qu’on le traite de gros. Boni lui sert aussi de souffre-douleur. Boni vit dans un monde dangereux pour les lapins gentils et un peu décalé. Mio est amoureux de Brigitte qui s’en moque éperdument. Boni va prendre des cours de kung-fu pour vaincre Bruno mais a du mal à en comprendre toutes les subtilités. Ses parents sont des lapins taquins, écolos, et il va avoir une nouvelle baby-sitter, Mme Paupine, qui a gagné le titre de pire gardienne d’enfants au monde.

Boni

Il les attire, Boni, les problèmes, les catastrophes, le tout en trois cases, ce qui fait quand même beaucoup de malheurs au bout de l’album. Il n’aime pas trop le recyclage, surtout le compost familial qui fait pousser les carottes. C’est un rêveur qui aimerait bien qu’on le laisse vivre en paix. De l’humour efficace, rapide, Ian Fortin a créé un petit héros optimiste même si il est une victime presque consentante. Et c’est pour ça que ses jeunes lecteurs l’aiment, Boni.

Boni, Tome 3, Une gardienne formidable, Dupuis, 9,90 €

Une gardienne formidable