Tramp T12, des retrouvailles très classiques

On l’a attendu, souhaité, et il est là le tome 12 de Tramp. Sans notre ami Patrick Jusseaume qui en avait bâti par son dessin toute la force graphique, sentimentale autour d’un Calec qui avait peu à peu acquis une maturité, une profondeur en tout point remarquable, vivante et émouvante. Bon, donc on passe à la suite, à la relève si l’on peut dire, toujours avec Jean-Charles Kraehn au scénario pour ce Traquenard en mer, où vie sentimentale, aventures, action et coups tordus se mélangent pour ce premier tome d’un diptyque assez classique. Dense pour le moins l’histoire qui repart sur des bases différentes. Et puis il y a Roberto Zaghi au dessin (Le Vent des Libertaires) dont on peut dire pour le moins qu’il s’est vraiment investi dans le dessin, a tenté des ambiances tout en, pourtant, donnant une autre vison de Calec plus jeune et plus personnelle, plus formelle. Le tout fonctionne, le cap semble pris sans trop de coups de mer.

Traquenard en mer

Océan déchaîné, le Pierrick navigue avec Calec quand un cargo apparait sur le radar. Il semble désemparé. Calec s’en approche et découvre un corps attaché à une manche à air. Avec une chaloupe il se rend à bord avec difficultés. Tout l’équipage a été assassiné. Seul homme encore vivant, la commandant qui dit à Calec avant de mourir d’emporter le perroquet qui s’agite dans une cage. Calec réussit à rejoindre la chaloupe avec le volatile. Au port , il fait son rapport mais les autorités semblent embarrassées. Pirates ou mutinerie ? On lui demande le silence sur l’affaire contre un gros chèque. A son retour à Rouen, Rosanna lui annonce qu’elle le quitte avec leur fille Ines que le perroquet ramené a mordu. En prime il faut trouver un boulot pour le Pierrick et c’est une vieille connaissance qui lui propose, Perreira. Il faut transporter du matériel aux Kerguelen.

On s’y plonge sans difficultés dans ce Tramp. D’accord, Calec a un petit côté héros à la Buck Danny mais marin. Une belle brochette de personnages dont un radio pas banal que l’on découvre ou retrouve, des embrouilles tordues et un mystère qui pointe sa proue. On va dire qu’on n’est pas déçu, c’est déjà un bon critère.

Tramp, Tome 12, Traquenard en mer, Dargaud, 15 €

3.5/5 - (4 votes)