Sherlock Holmes Society T4, dernier round

Le dénouement des épiques nouvelles aventures du plus célèbre des détectives. Sherlock Holmes Society revisite le mythe de belle façon et cela depuis le tome 1 sous la plume de Sylvain Cordurié. A chaque album le dessinateur change ce qui a permis une publication rapide de la série. Ronan Toulhoat est à l’œuvre pour cette conclusion effrénée et bien ficelée du combat de Holmes contre une machiavélique société de fanatiques religieux.

Sherlock Holmes SocietyLa contamination s’étend dans Londres. Holmes connait son adversaire et son plan de destruction de la capitale puis des grandes villes anglaises. L’armée de zombies est celle des habitants contaminés par le virus de Taylor. Seul le docteur Jekyll peut trouver un vaccin. Mais il faut tenir pendant qu’il le met au point. Holmes et une poignée de soldats d’élite tente de gagner du temps grâce à un armement révolutionnaire pour l’époque. Réfugié dans le métro, le gouvernement et les survivants attendent.

Il déménage Sherlock. On dépasse la puissance de son raisonnement imparable. Il devient dans ce dernier tome un héros musclé au vaccin de Jekyll et règle ses comptes pour le grandeur de l’Empire mais dévoile qu’il n’est pas un modèle parfait. On a toujours su, et même dans l’œuvre de Conan Doyle, que Holmes avait sa part d’ombre. Jekyll en est cette fois le détonateur. Sylvain Cordurié a innové tout en cadrant son récit par des références à l’original. Une suite à venir ? Pourquoi pas mais en changeant de registre.

Sherlock Holmes Society, T4 Contamination, Soleil, 14,95 €

Contamination
Ronan Thoulhoat ®