La Brigade des Cauchemars, Franck Thilliez débute dans la nouvelle série Frissons

Heureusement qu’il y a parfois des histoires qui sortent de l’ordinaire, qui apportent un souffle nouveau, innovant et sympathique. C’est le cas de La Brigade des Cauchemars que signe Franck Thilliez grand maître du polar et scénariste TV. Pour un premier scénario BD c’est un coup de maître que Yomgui Dumont (Les Grands peintres) a mis en images si ce n’est en musique tant les cases jouent une belle partition angoissante à souhait avec les couleurs de Drac. 

La Brigade des CauchemarsEsteban a été accueilli par le professeur Albert Angus, père de Tristan bloqué dans son fauteuil roulant. Esteban est amnésique et avec Tristan ils forment la brigade des Cauchemars. Leur boulot est d’aller se balader dans l’esprit des patients du professeur qui souffrent dans leur sommeil d’images terrifiantes. La nouvelle patiente c’est Sarah que Esteban a l’impression d’avoir déjà vu. Grâce à des capteurs sur le crâne, Angus analyse les ondes cérébrales et on peut ainsi envoyer des explorateurs dans les cauchemars des enfants. Pour une heure dans la réalité Tristan et Esteban passent 24 heures dans le rêve. Seule une porte bien précise permet d’entrer dans le cauchemar mais surtout d’en sortir. Quand Tristan passe cette porte il redevient valide mais les dangers sont bien réels surtout si Sarah se réveille.

Une bonne dose cauchemardesque évidemment avec une ville où les enfants sont traqués et se défendent comme ils peuvent contre les adultes. Sarah et Esteban ont-ils des points en commun ? Thilliez a bien mené sa barque avec ces enfants qui disparaissent. Plein de questions, des pistes, des solutions poétiques aussi et une suite pour savoir d’où vient vraiment Esteban. Un cahier en fin d’album pour tout comprendre sur la chasse les cauchemars. Un album jeunesse qui a tout pour plaire dans une nouvelle collection Frisson.

La Brigade des Cauchemars, T1 Sarah, Jungle, 11,95 €

Sarah