BD Homo Politicus, espèce protégée

Un ministre ça peut se faire virer. Au pire quand il n’est pas d’accord avec ses patrons Président ou Premier Ministre, il peut s’en aller si il n’est pas capable de la fermer. Bon, très bien mais que devient un ministre viré ? Nena et Thibaut Soulcié sont partis de l’apriori qu’il se retrouve sur le marché du travail, comme tout bon citoyen à aller faire la queue à Pôle Emploi. Sauf qu’un ministre qu’est ce qu’il est capable de faire ? Là est la question et dans Homo Politicus (espèce qui n’est pas en voie de disparition et protégée) les deux auteurs s’en donnent à cœur joie avec un certain Henri-Xavier de Lapègre qui a un peu trop abusé des faveurs de la République. Un redoutable, vrai chat à neuf vies comme la plupart des politiciens.

Homo Politicus

Ministre de l’Emploi et du Travail, le Henri-Xavier qui n’ y connais rien et passe son temps à faire la fête et des courses aux frais du contribuable. Sa comptable en attrape des boutons et son chef de cabinet trouve que 70 000 euros de coiffeurs, c’est pas donné. Détourner les fonds publics c’est bien à condition de ne pas laisser de traces. Viré le ministre et direction Pôle Emploi avec des ambitions à la hauteur de son parcours. Il aurait tendance à se faire des nœuds et la vraie vie il y a longtemps qu’il l’a perdue de vue. Emploi précédent Ministre cela n’existe pas, association de malfaiteurs peur-être ? Recherches ? Ministre et des exigences qui implosent, il es retrouve vendeur en boulangerie. Ce qui provoque chez son épouse une crise violente.

Homo Politicus

De l’humour, des répliques qui finalement ne sont pas si décalées que ça, De Lapègre est une synthèse avec un très mauvais fond mais une expérience redoutable. Ne rien faire et laisser faire, devenir gréviste. L’opportunisme ça paye. En réalité un ministre on le recase, PDG par ci, conseiller par là, la TV, il peut même revenir. Moins évident pour un député ou un maire généralement quand même accroché à son écharpe, le pamphlet rigolo de Soucié et Nena fait du bien. Nerveusement mené, drôle, piquant, on a adoré le ton et le style décapant. On dira que c’est facile, que l’on flirte avec une certaine forme de populisme. Erreur, la démarche est caricaturale dans la lignée de Fluide sans prétention existentielles.

Homo Politicus, Un ministre à Pôle emploi, Fluide Glacial, 9,90 €

Homo Politicus