Les débuts du Petit Nicolas, héros de BD

Le Petit NicolasIl a bercé la jeunesse et même l’enfance de pas mal de jeunes retraités toujours aussi passionnés de BD à ce jour. Le Petit Nicolas de Sempé et Goscinny ne vivait pas dans un monde de brutes, s’exprimait correctement, n’avait pas de portable, connaissait à peu près l’orthographe et savait sourire et s’émouvoir. On ferme la page nostalgie. On ne savait pas à l’époque qu’à l’origine Le Petit Nicolas était une bande dessinée et non pas ce qu’on en a connu en France des histoires du jeune écolier sous forme de textes illustrés. Les auteurs avaient réalisé une bande dessinée en couleurs et Le Petit Nicolas faisait alors des bulles. En lisant Le Petit Nicolas, La bande dessinée originale, on va combler une lacune et tout savoir de la genèse de l’une des œuvres les plus célèbres de la littérature jeunesse.

On part à la découverte d’un trésor oublié, 28 planches inédites scénarisées par René Goscinny et dessinées par Jean-Jacques Sempé publiées dans Le Moustique, un magazine belge auquel collaboraient les deux jeunes auteurs. La première planche des Aventures du Petit Nicolas date du 25 septembre 1955, la dernière paraît le 20 mai 1956. À l’époque, René Goscinny multiplie les collaborations et utilise plusieurs pseudonymes. C’est pourquoi ces planches sont signées « Sempé et Agostini ». Cette bande dessinée va sceller la collaboration du tandem que vont former ces deux humoristes de génie.

La bande dessinée originale Ils vont quitter Le Moustique et reprendront, trois ans plus tard, les aventures du Petit Nicolas, cette fois sous la forme de textes écrits par Goscinny et illustrés de trois ou quatre dessins en noir et blanc de Sempé. La première histoire paraît dans Sud Ouest Dimanche le 29 mars 1959. C’est la naissance du Petit Nicolas tel qu’on l’a connu. La formule est un succès, et, dès l’année suivante, les histoires sont publiées en livres qui deviendront, au fil du temps, des ouvrages de référence. À partir de 2004, Anne Goscinny, avec le soutien de Sempé, publie chez IMAV éditions, trois volumes des Histoires inédites du Petit Nicolas, qui seront des best-sellers internationaux. Aujourd’hui, Le Petit Nicolas, La bande dessinée originale vient compléter l’extraordinaire saga imaginée par René Goscinny et Jean-Jacques Sempé. On y retrouve Alceste, le meilleur ami de Nicolas, qui est le seul de la célèbre bande de copains à apparaître à ce stade-là de l’aventure, même si graphiquement c’est un gamin à lunette qui annonce Agnan. Et lorsqu’un enfant prénommé Bousille déclare « mon papa il est plus riche que ton papa parce qu’il travaille plus que ton papa », il fait immédiatement penser au futur Geoffroy « qui a un papa très riche ». L’album paraîtra le 12 octobre prochain.

Le Petit Nicolas, La bande dessinée originale, 48 pages, IMAV éditions, 12,90 €

La bande dessinée originale