La Religion, une adaptation de Willocks avec Jacamon au dessin

Tim Willocks est l’auteur du roman La Religion. Un succès de librairie qui a désormais son adaptation en BD. Benjamin Legrand a scénarisé les aventures épiques et  baroques de Tannhauser, capitaine trafiquant, spadassin et aventurier au cœur parfois tendre. Au dessin on retrouve avec beaucoup de plaisir Jacamon en rupture du Tueur, polar devenu un classique qu’il signait avec Matz. Jacamon a plongé avec talent dans des ambiances colorées et enlevées, riches en détails,  loin de celles du Tueur. Son dessin se prête parfaitement à cette geste à laquelle il apporte crédibilité et lyrisme graphique. On est au XVIe siècle pour cadre et la guerre qui oppose l’Occident à un certain Soliman le Magnifique célèbre sultan ottoman.

La ReligionA Malte en 1565 on s’apprête à affronter les felouques et les 45 000 Lions de l’Islam commandés par Soliman. Les chevalier Hospitaliers savent que le nombre des défenseurs de La Valette, capitale de l’île est trop faible. Ils ont besoin de mercenaires. Mattias Tannhauser est l’un d’eux qui tient commerce en Sicile où est envoyé un émissaire pour le convaincre de rejoindre Malte. Tannhauser a vu enfant sa mère tuée devant lui. Recueilli par des janissaires il a vécu parmi les musulmans. Un prêtre inquisiteur part lui aussi pour la Sicile. Don Ludovici a un secret à protéger mais sa route va croiser celle de Tannhauser qui devient pour lui un ennemi à éliminer. Tous vont se retrouver ensuite à Malte.

Une intrigue bien cadrée qui joue quand même sur des hasards divers qui finissent par se rejoindre. Un enfant perdu, un très méchant inquisiteur perverti, un fond historique et des personnages à trogne, Legrand surfe sur le roman foisonnant de Willocks. Il y a du souffle dans La Religion, celui des sagas à grand spectacle. On va voir la suite mais on sait déjà que Jacamon est dans son élément.

La Religion, T1 Tannhauser, Casterman, 16,50 €

Tannhauser
Jacamon ®