Spider, gore la mygale

Une drogue terrible vient d’arriver à Detroit. Spider, c’est son nom, provoque des mutations terrifiantes et une dépendance totale. Un jeune inspectrice fraîchement mutée va se retrouver en première ligne, intoxiquée et infiltrée dans le réseau qui diffuse Spider. Christophe Bec mène la danse de cette enquête gore et violente dont Stefano Raffaele assure le dessin. Le duo a signé Olympus Mons. Ni l’un ni l’autre ne font dans la dentelle. On atteint rapidement des summums horrifiques mais sans grande surprise.

SpiderUn village africain, un jeune garçon absorbe de force une mygale. Il est sacrifié. A Detroit, on retrouve un cadavre carbonisé mais qui a une curieuse anomalie physique. L’inspecteur John Brandt qui est chargé de l’enquête reçoit sa nouvelle coéquipière, Charlène Dubrowski. Ce qui ne l’enchante pas. Elle est trop jeune à ses yeux. On arrête une femme trouvée en train de dévorer un cadavre et une boite qui porte le sigle d’une araignée. Le cadavre carbonisé est recouvert de poils et a une carapace digne de celle d’un scarabée. Brandt essaye de savoir pourquoi Charlène est entrée dans la police. Cela semble remonter à son enfance et à la liaison de sa mère avec une autre femme, Marnie. Les deux flics tombent sur un camé à la Spider qui attaque et blesse Brandt sans que Charlène puisse intervenir. Pour essayer de se faire pardonner, Charlène arrive à remonter la piste d’un pourvoyeur de Spider mais elle est capturée. On la force à en ingurgiter ce qui provoque des réactions inattendues et des souvenirs qu’elles voulaient oublier.

Rabbit Hole

Des effets secondaires à passer pour un zombi, syndromes paranoïaques, mutations, l’ardoise est salée pour l’inspectrice. Elle va pourtant essayer d’aller au bout de son enquête au sein de la Toile qui gère le trafic. Ce qui ne sera pas simple car Christophe Bec va la pousser au bout de son destin. Du solide bien sanglant mais pas compliqué que l’on suit avec curiosité. Comment va-t-elle s’en sortir la jolie (pour l’instant) brune ? Dessin dans le style, réaliste et décapant. A suivre dans le tome 2.

Spider, Tome 1, Rabbit Hole, Soleil éditions, 14,95 €

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*