Olympus Mons, ils sont toujours parmi nous

Olympus MonsOlympus Mons existe. C’est un volcan qui culmine à 22 kms de haut sur la planète Mars. C’est aussi le nom d’une nouvelle série de Christophe Bec et Raffaele qui démarre très fort. De Colomb à une mission spatiale russe sur Mars sans espoir de retour et à un voyage au fond des océans, on va découvrir qu’ils sont là, encore une fois. Mais qui ? Cela ce sera pour la suite de ces aventures extra-terrestres innovantes qui sortent des sentiers battus comme Bec sait le faire. Le dessin de Stefano Raffaele assume l’action et donne aux décors une forte puissance évocatrice à forte densité d’angoisse.

Colomb découvre l’Amérique et on lui demandera si il vient des étoiles, de la grande montagne rouge. En 2026 une équipe de chercheurs d’épaves détecte de curieux objets au fond de la Mer de Barents. Au sommet du mont Ararat des reporters sont persuadés qu’il y a un mystère en forme de navire. Un vestige de l’arche de Noé ? Sur Mars trois cosmonautes russes dont une femme ont atterri sur la planète pour une mission sans retour. Aux USA un médium sur la piste d’un meurtrier est envahi d’images qui le montre dans un de ces curieux objets tapis au fond des mers. Une menace mortelle pour la planète si on réactive les passagers. Sur Mars aussi les Russes découvrent sur l’Olympus Mons un énorme vaisseau accidenté. Mais dans tous les cas des coupures d’alimentation frappent les machines qui tournent autour de ces vestiges.

Anomalie Un

Une Guerre des mondes revisitée par Christophe Bec, des expéditions venues des étoiles qui pour des raisons encore obscures se sont crashées soit sur Terre, soit sur Mars et qui représentent une menace ? Tout est en place avec ce premier tome, les décors sont plantés, les personnages en scène. On brûle de savoir si le médium sera entendu et si les cosmonautes ont une chance. Et qui sont ces E.T. dans des vaisseaux à la gueule agressive.

Olympus Mons, Tome 1, Anomalie Un, Soleil éditions, 14,95 €