Valois T4, pas de cadeau ni concession

On avait traité le tome 1 de la saga des Valois qui vont s’imposer sur le royaume de France. Depuis ils ont fait leur chemin et et ce tome 4 est particulièrement fort, puissant, explicite pour comprendre qu’on ne se fait pas de cadeau à ce niveau de la couronne. Mort de Charles VIII, Anne de Bretagne qui intrigue, Louis qui attend son heure, Jeanne la bossue son épouse, il va y avoir du ramdam à l’étage, sans pitié ni concession. On retrouve le duo Jaime Calderón (souvent venu dans la région), le scénariste Thierry Gloris. Les deux auteurs avaient déjà mis en scène l’excellente Isabelle, louve de France sans oublier pour Gloris Les Malgré nous avec la talentueuse Marie Terray pour cette époque alsacienne douloureuse de l’annexion allemande en 1940.

Qui s'y frotte s'y pique

Le roi se meurt, le roi est mort, vive le roi. Adieu Charles VIII, vive Louis XII en 1498 qui au passage devient duc de Milan. Va y avoir la guerre pour l’héritage italien. Il faut que Anne de Bretagne adhère à sa cause alors que Jeanne, épouse royale mais estropiée a du soucis à se faire. En Romagne, Juan Borgia assiège sans succès Forli. Les Sforza le battent sans problème. A Blois, Henri a un faible pour Charlotte d’Albret mais son père le Duc de Guyenne choisira son mari. Anne de Bretagne n’est pas opposée à une nouvelle union mais Louis est marié à Jeanne. La raison d’état oblige à trouver des solutions. Louis ne veut pas qu’on touche à Jeanne. A moins qu’on annule le mariage suggestion d’Henri. Sauf que le pape, un Borgia est l’ennemi de Louis. Juan Borgia mène la danse mais César son frère veut sa peau. Le Vatican est un lieu de débauche. Mais Henri, parti à Rome, tombe dans une embuscade.

Valois

Une belle part de romanesque, de grande Histoire, des personnages hors normes et sans vergogne, vouloir le pouvoir autorise tous les coups les plus tordus. Henri, Juan Borgia, Louis implacable, qui va arriver à ses fins ? La diplomatie est une arme à multiples tranchants. Sacré Louis, ce tome 4 est une belle conclusion à la série avec un dessin lui aussi parfaitement dans le ton.

Valois, Tome 4, Qui s’y frotte s’y pique, Delcourt, 14,50 €

4.5/5 - (6 votes)