Les Reines de sang, Jeanne, déterminée

Une reine qui va avoir du mal à le devenir mais qui une fois au pouvoir ne va pas le lâcher. Jeanne, la mâle reine fait son entrée dans la collection de Delcourt consacrée aux souveraines les plus emblématiques de la royauté. Dans ce premier tome on va voir comment une jeune femme pas vraiment aux premières places dans l’accession au pouvoir va faire preuve d’une vraie détermination. La suite à suivre dans ce premier album dont le scénario très construit est signé par France Richemond, historienne (Le Trône d’argile), et Michel Suro (Saint Michel priez pour eux) au dessin.

JeanneEn 1293, Agnès fille de Saint Louis accouche d’une fille, et boiteuse en plus. Ce qui à l’époque est le signe du diable. Jeanne va avoir une enfance difficile mais s’intéresse aux sciences. Philippe IV Le Bel règne sur la France, s’oppose au Pape et redoute le pouvoir des Templiers. Et au passage récupèrerait bien la Bourgogne divisée en deux. Marguerite, sœur de Jeanne est désignée pour épouser le dauphin (futur Louis X) et devenir reine. Jeanne va la suivre à Paris. Philippe Le Bel s’en prend au Pape ce qui choque les Bourgogne. Difficile de trouver un prétendant à Jeanne l’infirme. Le nouveau Pape rêve d’une nouvelle croisade et veut rassembler Templiers et Hospitaliers, ordres guerriers. Jeanne rencontre Philippe de Valois. Philippe Le Bel détruit le Temple et condamne au bucher ses chefs. Jeanne a 18 ans et Philippe de Valois la demande en mariage. Mais sa sœur Marguerite commet le pire pour une reine, l’adultère. Tout dérape.

Les hasards des alliances, des décès, des marchandages, Jeanne va essayer cependant d’influer sur son destin, elle la passionnée de littérature. Elle invoque des puissances maléfiques. Elle veut être reine. Ce sera dans le second tome. Les méandres de la royauté, les luttes de pouvoir dont celui discrétionnaire du roi, on assiste à une lutte sans pitié parfaitement rendu par la précision du récit même si la part de romanesque parfois peut étonner. Dessin réaliste parfait de Suro. On attend avec impatience la suite pour tout savoir sur cette Jeanne déterminée.

Les Reines de sang, Jeanne, La mâle reine, Tome 1, Delcourt, 14,95 €

La mâle reine