Hip Hop Family Tree T2, du Bronx à Manhattan

Papa Guédé continue la publication de ses numéros spéciaux sur les origines d’un phénomène musical hors normes. The Hip Hop Family Tree en est à son second numéro. On est en 1981 et on va jusqu’en 1983. On répète ce que l’on a déjà encore plus confirmé par ce tome 2. C’est vraiment destiné à un public de fans ou de spécialistes du Hip Hop.

Hip Hop Family TreeLe rap commence à avoir des bases en 1981. Douglas E. Davis est découvert. On passe par Blowfly, Rudy Ray Moore. Toute la filière du rap et du hip hop est remontée. C’est l’époque où le hip-hop sort des playgrounds et des rez-de-chaussée des cités pour conquérir les boîtes de Manhattan et les bacs des disquaires. Curieux en fait de voir comment le style s’impose. Avec un côté très comics le dessin permet de se repérer dans ce remue-ménage musical qui va avoir des répercussions toujours actuelles. Mais ce en sera pas un long fleuve tranquille la vie du Hip Hop.

Ed Piskor met en scène cette histoire avec exportation du Bronx vers la côte ouest de ce genre musical. Il reprend aussi les coulisses du tournage du film Wild Style, les avancées culturelles du Bronx ver Manhattan. Un vrai dictionnaire exhaustif des grands noms du Hip Hop avec index en fin d’album. 112 pages, le tout est séduisant. Il faut toutefois se plonger dedans avec passion si l’on veut en tirer tous les avantages. On peut aussi se contenter d’être curieux car même si on est peu touché par cette forme d’expression musicale on ne peut nier son influence sur une partie des jeunes générations.

Hip Hop Family Tree, Tome 2 1981-1983, Éditions Papa Guédé, 26 €

1981-1983

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 vote(s), moyenne: 2,75 étoile(s) sur 5)
Loading...