Contre la montre, la belle Betsy au volant d’une Talbot pour le musée Schlumpf

On l’avait laissée avec une Bugatti toujours pour le Musée Schlumpf en Alsace. Cette fois, dans ce Contre la montre, Betsy est de retour dans un tome 3 de ses aventures, mais au volant d’une Talbot Lago, mythique voiture de course de la fin des années quarante. En 1963, Fritz Schlumpf et son frère agrandissent leur collection qui deviendra un musée automobile sans pareil. Il se trouve à Mulhouse. Mais Betsy n’a pas vraiment suivi les instructions et s’est, malgré elle, embarquée dans une affaire où les belles « caisses » peuvent aussi inspirer de belles espionnes. Prise au piège Betsy mais elle a de la ressource. Jérôme Phalippou au dessin sur un scénario de Olivier Marin et des couleurs de Fabien Alquier continuent sur leur lancée. Les aventures de Betsy ont autant de charme que leur héroïne. Sans oublier les superbes voitures qu’ils font revivre à la perfection.

Les Aventures de BetsyBetsy est contente. Elle ramène chez les Schlumpf en Alsace, la Talbot qu’ils ont achetée. Mais elle ne l’a pas dédouanée à Bâle comme on le lui avait demandé. Sur place, elle a repassé la frontière pour faire un repérage du rallye que Fritz Schlumpf doit faire au volant de la Talbot. Elle est donc dans la plus totale irrégularité. En réalité, elle a accepté la suggestion de l’acheteur d’une Maserati et a passé facilement la frontière. Sauf que c’est la gendarmerie qui débarque chez les Schlumpf accompagnée par la Sureté Nationale. Menottes aux poignets, Betsy est amenée au poste, la voiture saisie. Soudain, un commando masqué et armé prend les gendarmes en otages avant d’emmener Betsy. Elle se réveille dans une maison vide. Comment va-t-elle désormais prouver sa bonne foi alors qu’on la prend pour une criminelle ?

Du bon polar bien classique, ficelé à souhait malgré quelques petites lacunes. Betsy tient la distance. Physique de rêve et tête bien faite, elle va aller de découvertes en étonnements. Espion lève toi. On est en 1963 avec la Guerre froide qui se congèle après l’affaire des missiles de Cuba un an plus tôt. On admire toutes les voitures de l’époque, la DS avec mal de mer garanti à l’arrière, la 4CV, la 404 ou la R8 (Gordini pour la plus belle), la superbe Mercedes à portes papillon. Belles scènes de rallye en montagne. A la fin de l’album, un cahier spécial détaille la Talbot et autre Maserati GP.

Les Aventures de Betsy, Tome 3, Contre la montre, Paquet Calandre, 14 €

Contre la montre !