Le Fantôme d’argent, Bugatti encore avec le Musée Schlumpf

Une nouvelle enquête d’Élisabeth ou Betsy comme on veut qui, cette fois, va se lancer à la recherche d’une Bugatti disparue dans de mystérieuses circonstances. Dans Le Fantôme d’argent, on retrouve aussi l’un des frères Schlumpf, collectionneur mythique dont les véhicules composent aujourd’hui le fabuleux musée de Mulhouse, la Cité de l’automobile. On y ajoute un trésor des Templiers et on part avec Betsy pour une balade en ligne claire de Jérôme Phalippou sur un scénario de Olivier Marin et des couleurs de Fabien Alquier. Le tout est tout autant pour les fans de belles carrosseries que pour les amateurs de polar dans la traditions de certaines bonnes séries TV françaises.

Les Aventures de BetsyFritz Schlumpf se souvient dans son enfance de la Bugatti entrevue, une Silver Ghost de 1921 et sa belle propriétaire. Dans les archives d’une marque de champagne qui porte son nom et qu’il veut racheter il trouve une photo de la Bugatti et décide qu’il faut la retrouver. Il demande à Betsy, spécialiste en mécanique ancienne, de la retrouver. Schlumpf fait passer Betsy pour sa collaboratrice quand il part en Champagne pour conclure l’achat du vignoble. Elle trouve le nom de Madame Dupin, la passagère de la Bugatti à l’époque et qui dirigeait la marque de Champagne. Avec l’aide d’un vieux garagiste, Constant, elle apprend que la Bugatti a disparu au début de l’Occupation en 1940. Mais l’affaire Du Pin intéresse beaucoup de monde et les témoins se refusent à parler.

Bien fait, cadré, certes en tirant un peu sur la ficelle mais très agréable à la lecture. Un jeu de piste assez traditionnel pour remonter aux sources sur un dessin qui colle parfaitement avec le sujet. De belles voitures dont une Floride, du suspense et des rebondissements très feuilleton, on se détend sans complication. Et puis il y a le charme de Betsy.

Les Aventures de Betsy, T2 Le Fantôme d’argent, Paquet, 14 €

Le Fantôme d'argent