L’Ambulance 13 T5, quand les Cheyennes attaquaient les tranchées allemandes

En ce 11 novembre 2014, quoi de plus normal que de traiter des titres qui ont, cent ans après, la grande guerre pour thème. L’Ambulance 13 est l’une des meilleures séries sur le sujet et évoque, chose rare, la médecine au front et les premières ambulances chirurgicales. On suit le destin mouvementé du lieutenant Bouteloup, chirurgien et fils de médecin militaire, à travers ses états d’âme et son respect de la vie des hommes que l’état-major envoie à une mort certaine. Bouteloup va être affecté auprès des troupes US fraîchement débarquées et découvrir que chez les Américains aussi l’injustice et le racisme font bon ménage.

L'Ambulance 13 Le lieutenant Bouteloup n’en finit pas de se faire des ennemis. Bouteloup vise la hiérarchie médicale qui n’hésite pas à prendre les combats et les blessés comme champ d’expérience. Pour s’en débarrasser son père le fait muter chez les Sammies qui se battent désormais auprès des Alliés mais sont peu expérimentés. Bouteloup doit former leurs médecins. A Paris sa sœur et Émilie deviennent amies. Sur le front Bouteloup se lie avec un groupe de soldats des corps-francs qui l’amènent avec eux dans un coup de main. Il découvre aussi que des Indiens sont en première ligne et que certains aimeraient qu’ils disparaissent définitivement

Avec Ordas et Mounier au dessin, cette fois Bouteloup doit faire face à ce qui ressemble fortement à des meurtres prémédités. Les Cheyennes doivent mourir car on convoite leur terre mais si Clemenceau laisse faire c’est pour mieux tenir le gouvernement US quand il faudra négocier avec l’Allemagne. Un épisode méconnu ? Par contre la description du Corps Franc, style Conan, est bien menée. La série a de la poigne mais dans cet épisode on part un peu dans tous les sens. Bouteloup, les Cheyennes, Émilie, l’évasion des prisonniers français, à voir ce qui va suivre. L’album se termine sur un cahier spécial consacré aux progrès du Service de Santé pendant la guerre avec en particulier les véhicules mobiles.

L’Ambulance 13, Tome 5, Les Plumes de fer, Grand Angle, 13,90 €

Les Plumes de fer