À Notre-Dame, la si belle inspiratrice

Un très modeste hommage à la belle Dame de pierre qui vient de tant souffrir et nous avec elle, stupéfaits, sidérés, bouleversés. Notre-Dame de Paris a évidemment aussi été une source d’inspiration pour la bande dessinée. Que ce soit le plus souvent en adaptant l’œuvre de Hugo, les destins de ses héros Esmeralda ou Quasimodo, ou pour une œuvre plus intimiste, délicate comme celle de Benjamin Lacombe. Voire même pour une uchronie où on avait osé la faire changer de nom mais pour la bonne cause, celle d’un scénario échevelé.

Voici, en toute simplicité, sans aller plus loin car il n’y a rien à ajouter, quelques couvertures d’albums au hasard, où Notre-Dame brille de toute sa beauté, sa grâce et sa force sereine sous la pluie ou les pinceaux de brillants dessinateurs. On l’a vue frémir sous les flammes et pourtant y résister. Rien ne sera plus comme avant, bien sûr, mais on sait qu’elle renaîtra et continuera à inspirer des auteurs, susciter passion et respect, encore plus belle dans son malheur, martyrisée mais toujours debout.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 4,33 étoile(s) sur 5)
Loading...