Le Comte de Monte-Cristo, le manga s’empare de la vengeance d’Edmond Dantès

Kurokawa continue ses adaptations de classiques de la littérature en manga. Après Les Misérables de Hugo, c’est au tour du Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas de venir s’inscrire au catalogue. Edmond Dantès va pouvoir se venger de ceux qui ont voulu sa perte le jour de son mariage. On connait par cœur le roman et pourtant Ena Moriyama apporte à son adaptation un côté à la fois décalé, flamboyant et bien sûr éloigné de notre vision de lecteur européen. Ce qui fait en fait l’intérêt à la fois graphique et littéraire.

Le Comte de Monte-CristoDantès aurait comploté contre le roi en faveur de l’Empereur. Le jour ce son mariage avec Mercedes il est arrêté et se retrouve au secret au château d’If dont il n’a aucune chance de sortir d’autant que des puissants qui se disaient ses amis l’ont trahi. Dans sa cellule il va communiquer puis rencontrer l’abbé Faria qui lui confie la carte d’un trésor. Dantès s’évade en prenant la place du corps de Faria que l’on jette à la mer. Dantès réussit à récupérer le trésor et devenu richissime il revient à Marseille régler ses comptes avec la subtilité d’un félin capable aussi bien de déchirer ses ennemis que d’aider ceux qui lui sont restés fidèles comme l’armateur Morrel.  Flanqué de la très exotique Haydée, Dantès devenu le Comte de Monte-Cristo pourra-t-il enfin connaître le bonheur et oublier aussi Mercedes ?

Le Comte de Monte-Cristo
Moriyama ®

Un mélange de genres et des choix de raccourcis dans cette adaptation en un seul volume qui en aurait mérité deux. Ena Moriyama va à l’essentiel tout en rajoutant par endroits quelques nouveautés pour lier plus facilement le tout. La base du roman est bien là mais le ton est différent parfois orientaliste en particulier dans le dessin logique en fait car Dantès après son évasion voyage en Orient.. Des plans très serrés, un peu chargés. On pourrait presque si on n’a jamais lu le livre commencer par le manga et passer ensuite à Dumas. Roman de la trahison et de la vengeance, des coups tordus machiavéliques, Le Comte de Monte-Cristo est un vrai classique qui grâce au manga peut amener un public de lecteurs à découvrir l’œuvre. Tant mieux.

Le Comte de Monte-Cristo, Kurokawa, 8,90 €