Albums, en bref Molière, D’Éon, le Bounty, Foot et Déraillée

Une nouvelle fournée d’albums en bref. Les grandes manœuvres près-Noël sont en marche. La production est toujours à la hausse et la vague de nouveautés submerge toutes les meilleures volontés. Beaucoup d’albums méritent qu’on en parle au moins en quelques lignes. En voici une sélection qui touche à tous les thèmes.

Molière, Acte 2, Le scandale Tartuffe. Il meurt Molière et veut un prêtre mais l’Église a un compte à régler avec lui. Armande Béjart fait tout ce qu’elle peut mais on n’a pas oublié comment il avait ridicule les dévots avec sa pièce Tartuffe. 1664 à Versailles le roi est présent à la représentation et rit beaucoup alors qu’une partie de la cour fait la tête dont la mère de Louis XIV. L’interdiction de jouer tombe. Molière est quand même ménagé mais il fait le siège d’un cardinal pour pouvoir rejouer Tartuffe. Entre vie amoureuse compliquée et théâtrale en dents de scie, on vit en proche de l’auteur. Cette biographie romancée de Vincent Delmas (Churchill) au scénario et Sergio Gerasi au dessin montre toute la puissance d’une censure de caste qui n’empêchera pas pourtant Molière de devenir, rester le plus grand auteur français toujours adulé de nos jours.

Molière, Tome 2, Le scandale Tartuffe, Glénat, 14,50 €

L'Exploit !

Les Belles pages du FC Metz, L’Exploit, FC Metz 90 ans de passion. 1984 Metz remporte la Coupe de France et serra présent en Coupe d’Europe. Mais le premier adversaire sera le FC Barcelone. Partout dans le région on se passionne d’autant que la situation économique, le chômage, touchent les gens. L’équipe est soudée, a un nouvel entraineur qui prône la rigueur. Metz continue à gagner mais perd aussi. C’est la déception alors que le match contre Barcelone approche. Le début de saison en France est dramatique pour Metz. Au Stade Saint-Symphorien c’est enfin le grand jour. Premier but contre son camp, Metz est mené. Égalisation. Rien n’est fait et c’est à un match d’anthologie que les auteurs Hector au dessin et Deroubaix aux textes nous invitent. Ils font revivre un grand moment d’un trait ferme et montre que le foot est plus une affaire de passion que d’argent.

Les Belles pages du FC Metz, L’Exploit ! FC Metz 90 ans de passion, 15,90 €

Pitcairn, L’île des révoltés du Bounty, T2 Nouvelle vie, Glénat. 1790 sur Pitcairn on cherche de l’eau et on inspecte les lieux. L’équipage de la Bounty avec les Tahitiens qui l’accompagne décides de s’installer définitivement. On débarque les vivres, le matériel mais les superstitions refont surface. Les vahinés veulent partir. Il fait faire un sacrifice. Le bateau flambe, plus possible de partir. Un premier enfant nait sur l’île mais la mère meurt. Se pose alors le nombre de femmes insuffisant et d’épouses que les marins veulent partager. Alors que le rêve de Fletcher Christian est de créer une société idyllique les tensions montent. Mark Eacersall, Sébastien Laurier (qui a écrit le livre dont est adapté le scénario et Gyula Németh au dessin revisitent cette aventure devenue une légende que le cinéma a fait revivre plusieurs fois.

Pitcairn, L’île des révoltés du Bounty, Tome 2, Nouvelle vie, Glénat, 14,95 €

Déraillée, Le Passager Clandestin. Une jeune femme Pénélope qui travaille dans le cinéma se présente aux urgences psychiatriques. Toxicomane et dépressive elle sent que c’est le seul moyen. Son copain est avec elle et pense qu’elle ne fait pas le bon choix. On l’hospitalise pour envies suicidaires à Mahon Blanche. Examens, médicaments, Pénélope découvre un monde. Plus d’isolement mais confrontation aux autres malades. Pénélope est aussi en burn-out professionnel. Cocaïne ça aide. La vie au quotidien est carcellaire. Elle prend ses marques, fait des rencontres mais ne veut pas que ses parents soient au courant. Et si on sortait dans un état pire qu’à l’entrée. Peu de suivi médical mais pas moyen d’accéder à un autre service de psychiatrie addictologie. Elle va se battre pour y arriver, dans un parcours qui fait peur, difficile et impitoyable alors qu’elle est une malade qui souffre. Beaucoup d’émotion et d’authenticité, de vérité surtout quand on a été confronté pour raisons familiales aux mêmes souffrances que l’on sait très mal soigner. Jo Mouke et Julien Rodriguez signent un ouvrage référence et fort.

Déraillée, Le Passager Clandestin, 20 €

Le Chevalier d’Éon, T3 le crépuscule de Londres, Glénat. La fin d’un trilogie consacrée à celui ou celle selon soit la légende mais plus sûrement les missions à accomplir. 1810 à Londres Éon se meurt mais le mystère demeure. Un homme débarque et se présente comme journaliste chez Madame Cole qui l’abrite. C’est elle qui va revenir sur la jeunesse d’Éon, combattant courageux nommé capitaine de Dragons par le roi. Il part en mission en Londres pour négocier la paix en secret. Mais sa réputation de ses succès en Russie le précède. La Pompadour tire les fils en coulisse. Diner de dupe avec un ministre anglais dont Éon fait les poches. La France saura à l’avance les demandes anglaises. Éon pourtant sera contraint de s’habiller en femme par décision royale mais cela il faut le découvrir dans cet album passionnant et bien mené par Simona Mogavino et Arnaud Delande au scénario, au dessin par Alessio Lapo (Un Pape dans l’Histoire, Alexandre VI).

Le Chevalier d’Éon, Tome 3, Le crépuscule de Londres, Glénat, 14,95 €

3.8/5 - (5 votes)