Moi, Président au purgatoire

Marie-Ève Malouines est journaliste à France Info. Excellente chroniqueuse politique et auteure de plusieurs ouvrages dont certains consacrés à notre Président « normal » elle se lance aujourd’hui dans le scénario de BD. Et bien sûr, bon sang ne saurait mentir, c’est François Hollande qui est le héros de cet album, Moi, Président, ma vie quotidienne à l’Élysée.

Moi, PrésidentPauvre François, rien ne lui sera épargné. Même pas le fantôme goguenard de Mitterrand flanqué de celui de Bérégovoy qui hantent le palais. Ni la pluie lors de sa descente des Champs-Élysées. Enfin, grosso modo, depuis son enfance, son adolescence, sa rencontre avec Ségolène ou celle (supposée) avec Henri de Castries, son souhait d’aller prendre l’air tout seul dans la rue, François Hollande voit sa vie ressembler de plus en plus à un purgatoire. Pas encore à l’enfer. Les anecdotes s’accumulent.Les acteurs en sont la garde rapprochée plus ou moins fidèle ou arriviste.

Parfois François Hollande doit penser à ce qu’a ressenti César sur les marches du Capitole. Marie-Ève Malouines qui disait récemment sur France Info ne rien avoir inventé des aléas quotidiens de François Hollande trace aussi des portraits de l’entourage, ces « amis » ou « fidèles » dont on parle plus haut. Faro a le crayon sobre, un peu tristounet parfois, ce qui colle finalement assez bien avec l’ambiance générale. On finit par avoir de la sympathie et, allez, même de l’affection pour ce Président qui fait ce qu’il peut sous l’œil noir des Français désabusés et toujours caustiques. Il a voulu le pouvoir mais y était-il préparé ?

Moi, Président, Tome 1, Ma vie quotidienne à l’Élysée, Jungle, 11,95 €