Le Chœur des femmes, la médecine à visage humain et bienfaisante

Marc Zaffran alias Martin Winckler est médecin. Aujourd’hui il vit au Canada. Ses livres qui ont tous le milieu médical comme cadre sont de larges succès éditoriaux dans lesquels il remet souvent en cause la pratique d’un art devenu (mais ne l’était-il pas déjà depuis longtemps ?) autoritaire, voire déshumanisé par des hommes en blanc transformés (pas tous on tempère) en brutes en blanc. Il n’y aurait plus d’écoute attentive du patient. Ce qui par contre n’enlève en rien à la technique médicale ses progrès stupéfiants qui ont, et c’est aussi triste, chassé le diagnostic humain au profit d’examens de plus en plus pointus. Le Chœur des femmes a fait partie des titres porteurs de Martin Winckler. Aude Mermilliod (Prix de la Ville de Sérignan 2018) l’a adaptée. Son livre fait du bien parce que le héros, Barbe Bleue, est un chic type auquel on a envie de croire, et que son élève Jean sera, évidemment, une disciple qui prendra sa relève. Mais cela ne sera pas simple à plus d’un titre car la vie joue aussi parfois des tours inattendus.

Le Chœur des femmes

Jean Atwood n’a pas tiré le gros lot. Pour boucler son internat en gynécologie obstétrique, elle doit aller le valider dans le service du docteur Franz Karma. Un redoutable à la réputation de tueurs d’internes. Jean rêve de chirurgie pas de pilules, stérilets ou règles douloureuses. Premier contact et consultation, tout part en vrille. Karma danse et écoute sa patiente, perte de temps précieux pour Jean. Comme dit Karma, on ne soigne pas contre son grès. Il passe un pacte avec Jean, une semaine où Jean devra être plus à l’écoute, proche de ses patientes. Jean a eu l’impression d’entendre son père qu’elle n’a pas revue depuis des années. Sans compter qu’elle a plaqué son petit ami Joël. Blasée Jean mais qui découvre peu à peu que tout ne se résume pas à des instruments d’examen. Il y a avant tout l’être humain face à ses peurs, ses angoisses. Elle va aussi aller voir ce qu’est la petite section où on soigne ceux qui vont bientôt dire adieu à la vie.

Le Chœur des femmes

Une leçon cet ouvrage mais sans prétention, lucide et franche. De courts textes s’entrecroisent avec les planches pour apporter des témoignages vrais, directs, souvent bouleversants. La gynécologie touche au plus intime, au ressenti souvent dissimulé des femmes, à tout ce qui peut échapper au machisme masculin. Karma fait simplement son travail, avec ses moyens mais surtout sa conscience, son intuition. Jean est l’héroïne, et pour cause, de cette fresque bien loin des séries TV stéréotypées sur le sujet. Qu’est-ce que la médecine ? L’art de consacrer sa vie à avoir une carrière bienfaisante. Plus de 120 ans de médecine familiale avec une dizaine de grands patrons ont été basées sur ces mots. Ils se seraient reconnus dans cet ouvrage qu’Aude Mermilliod a totalement maîtrisé, adopté et fait vivre. Le Lombard a édité un guide sur la santé intime féminine distribué gratuitement et téléchargeable.

Le Chœur des femmes, Le Lombard, 22,50 €