Collaboration horizontale, des femmes, la guerre et un amour interdit

Carole Maurel en avait parlé à ligneclaire.info il y a un an. Elle travaillait déjà sur Collaboration horizontale qui vient de sortir sur un scénario de Navie. Une histoire très française qui se déroule pendant l’Occupation, une jeune femme va tomber amoureuse d’un officier allemand. Trahisons, délation, courage, résistance, guerre, déportation, antisémitisme, des mots qui vont se télescoper autour de Rose dont le mari est prisonnier en Allemagne. On est toujours aussi bluffé par le dessin de Carole Maurel (L’Apocalypse selon Magda). Navie dont c’est la première BD raconte des tranches de vie de femmes qui vivent dans le même immeuble. Elle ont, en plus, le mérite de ne pas nous permettre d’oublier les hauts et les bas (très bas) de la France pendant ces années de sang.

Collaboration horizontale1942, à Paris, déjà deux ans que l’armée allemande occupe Paris et la France. Passage de la Bonne Graine, dans l’immeuble, Simone est homo-sexuelle et dessine bien, Joséphine se prostitue, Camille est aveugle, Martine est concierge et très curieuse. Rose, une infirmière,  est mariée à Raymond dans un stalag en Allemagne. Quand se présente un officier allemand pour vérifier si il y a une famille juive, Rose évite qu’il ne trouve Sarah et ses enfants. Léon, un gendarme bat sa femme et a des vues sur Rose qui a accepté un rendez-vous avec Mark l’officier allemand qui travaille pour les renseignements de la Wehrmacht. Une lettre de dénonciation a été envoyée pour signaler une juive passage de la Bonne Graine. Rose et Mark sont amoureux pour le meilleur et pour le pire. Mark a été élevé dans la haine de la France et des juifs. L’amour sera quand même le plus fort mais à quel prix.

Des femmes qui aiment, se battent, survivent, trahissent ou font des choix douloureux avec leur peurs, leurs espoirs, Collaboration horizontale (le terme employé pour les femmes françaises qui ont eu une relation sentimentale avec un Allemand) est un moment d’émotion, de tendresse. Chacune va agir si elle le peux en accord avec sa conscience et le paiera ou évitera aux autres de le payer. Pour quelle reconnaissance ? Un amour interdit et Rose sera tondue en place publique par Léon qui la dénoncera parce qu’il n’a pas pu, lui, coucher avec elle, accompagné de grandes gueules résistants de la dernière heure. Cela fait du bien de remettre les choses à leur place. Encore que finalement encore aujourd’hui on ne soit pas très loin de ce qui s’est passé, sur pas mal de plans, en 1940 ou 1945. Un album qui mérite d’être lu et dont le trait de Carole Maurel est prenant à chaque case, doux ou violent.

Collaboration horizontale, Delcourt Mirages, 17,95 €

Collaboration horizontale
C. Maurel ®