Orphelins T3, toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire

On les suit de près ces Orphelins. Le tome 3 tient les promesses des précédents. Une poignée de gamin survivants de l’apocalypse est entraînée pour devenir des guerriers invincibles et vaincre les spectres extra-terrestres. Mais il y a des pertes même si ils finissent par être aussi soudés que les doigts d’une main. On leur ajoute un petit nouveau pour remplacer leur copain qui s’est tué. Un mélange du passé, la formation, et du présent, l’action, forme un ensemble qui permet de faire rebondir intelligemment le scénario. Recchioni et Mammucari ont soigné ce comics palpitant.

Orphelins

Félix est mort et les Orphelins, sous les ordres de Jonas, doivent continuer leur formation. Un cinquième élève les rejoint, Raul. Ils ont comme mission de retrouver quatre condamnés à mort dans la jungle. Un test avec pour la première fois des humains comme cibles. Mais ces condamnés sont en fait des rebelles à l’ordre établi. Ce qui ne va pas empêcher les Orphelins d’accomplir leur mission. Des liens plus sentimentaux se nouent entre eux. Sam est subjuguée par Raul et se rapproche de Ringo. Mais les Orphelins commencent à comprendre qu’ils sont les jouets de pouvoirs qui les dépassent.

Un tournant dans l’univers des Orphelins, ce tome 3. La vérité sur les buts attribués aux Orphelins apparaissent peu à peu. Ringo va être le leader face à Raul pour découvrir la vérité qu’a laissée transpirer le docteur Juric. Un rythme rapide, soutenu avec des personnages qui ont du charme et auxquels on s’attache, Orphelins continue sa course effrénée.

Orphelins, T3 Le Revenant, Glénat Comics, 14,95 €