Orphelins, la guerre pour seule famille

Un rayon dévastateur qui tue la moitié de la population mondiale, des enfants survivants que l’on transforme en guerriers redoutables, Orphelins de Roberto Recchioni et Emiliano Mammucari pour la première partie au dessin, apporte un jour nouveau aux traditionnelles histoires d’envahisseurs que les Terriens affrontent. Quand les gamins deviendront grands, leurs formateurs risquent d’avoir des surprises.

OrphelinsUn attaque extra-terrestre a mis la terre à genoux mais l’ennemi reste invisible. Les adultes survivants dont bien sûr des militaires rassemblent par origine géographique les enfants orphelins qui ont survécu. Après une sélection féroce pour les obliger à constituer des clans redoutables, ils en font des soldats surentrainés qu’ils vont envoyer sur la planète d’où semble être partie l’attaque. Mais ce qu’ils vont devoir affronter ne répond pas à leur logique et révèlent des surprises redoutables. D’autant qu’il n’est pas sûr qu’on leur ait dit la vérité.

Très nerveux, au scalpel ce comics au trait fin et réaliste. On s’incorpore à ce commando de cinq gamins soudés entre eux qui peu à peu devient une arme redoutable mais qui a ses doutes. L’environnement, l’ambiance que Recchioni décrit, raconte, ses personnages, sont autant de points forts car réalistes et envisageables. Il y a aussi l’image du soldat enfant qui est aussi tristement actuelle dans notre monde d’aujourd’hui. Orphelins est une série en six albums avec parution tous les trois mois.

Orphelins, Tome 1, Petits soldats, Glénat Comics, 14,95 €

Petits soldats