Ciel d’orages, le Blitz et un couple de pilotes

Warnauts et Raives volent avec la RAF pendant la Bataille d’Angleterre en 1940 où comme l’a dit dit Churchill une poignée d’hommes a sauvé l’Angleterre qu’aurait pu envahir Hitler. Des femmes, des hommes, parfois d’autres nationalités comme Pierre Closterman ont volé sur leurs Spitfire, leurs Hurricane, pour abattre les bombardiers allemands qui arrivaient par vagues pour détruire Londres ou Coventry. Ciel d’orages a pour toile de fond dans ce premier tome cet épisode fédérateur du second conflit mondial au moment même où on commémore le 80e anniversaire du débarquement de Normandie. Warnauts et Raives (Congo Blanc, Purple Heart) font aussi de leur récit une histoire de femmes, celles qui pilotes livraient aux escadrilles leurs avions sortis d’usine sans pour autant combattre dans le ciel, les ATA, Air Transport Auxiliary qui existaient aussi dans l’USAAF américaine. Amour, guerre, avions, Résistance, on en redemande.

London Burning

Une escadrille de He 111 au dessus des côtes anglaises, une escadrille de Hurricane contre des Me 109, Jimmy est un as anglais au début de la bataille d’Angleterre. La vie est courte pour les pilotes et il faut la vivre au mieux. Jimmy est un charmeur et Kate de l’ATA ne résiste pas. Pas de sentiments alors que les bombes tombent sur Londres. Le couple a de la famille en commun mais Jimmy est marié. Kate livre un Spit à une escadrille et se rend chez sa tante Beth pour un baptême. Une tante polonaise qui a épousé un riche britannique Kavendish et qui n’apprécie pas sa nièce dont la famille en Pologne a été tuée ou arrêtée en particulier par les Soviétiques qui se sont partagés la Pologne avec l’Allemagne. Kate retrouve Jimmy alors qu’un hydravion dépose un espion allemand, Caspers, sur une plage anglaise. Nouveau raid et les avions anglais décollent.

Ciel d’orages

On ne va pas loin, suspense oblige. Le cadre est tracé et désormais c’est au couple Kate-Jimmy de jouer. Kate se détache. Une reconstitution très fidèle et détaillée de Londres sous le Blitz. Une belle variation d’avions des deux belligérants même si un Fairey Battle à tourelle trop lent n’aurait pas pu s’opposer à la chasse allemande. Un détail. Très beau Stirling par contre avec la seule Kate aux commandes. Politique historique aussi, la France Libre, le V de la victoire, le SOE et d’autres histoires de personnages secondaires pour ce début en plein ciel de Warnauts et Raives toujours aussi talentueux.

Ciel d’orages, Tome 1, London Burning, Éditions Le Lombard, 15,95 €

Ciel d’orages

3.3/5 - (3 votes)