Une histoire du débarquement, Normandie-Provence, de longs sanglots pour un 80e anniversaire

On commémore en juin 2024 le 80e anniversaire du débarquement de Normandie. Le 6 juin 1944 une armada alliée, par les airs, la mer et les plages allait donner le coup d’envoi de la chute de l’Allemagne occupante de la France et d’une partie encore de l’Europe, prise en tenaille à l’Est par les Soviétiques. Il sera suivi par celui de Provence le 15 août. Rien de que plus normal que de voir paraître des albums en docu-BD sur le sujet comme cela avait été le cas pour le centenaire de 1918 et la fin de la première guerre mondiale. Une Histoire du débarquement de la Normandie à la Provence reprend depuis la retraite de Dunkerque en 1940 tous les événements un peu oubliés qui aboutiront au 6 juin 1944, un débarquement qui aurait pu échouer, sanglant pour les GI’s à Omaha Beach. Un album à faire lire aux plus jeunes à un moment où les témoins de cette gigantesque et inégalée opération sont de moins en moins nombreux.

Normandie-Provence Cette Histoire du Débarquement est signée au scénario par Isabelle Bournier (comme les documentaires) et Emmanuel Marie. Un collectif de dessinateurs de niveau un peu inégal est aux manettes pour les différents épisodes illustrés. Tout commence à Dunkerque en 1940 avec l’évacuation par la mer vers l’Angleterre des troupes britanniques et de Français en déroute. On est déjà sur une plage mais pas dans le bon sens. Hitler aurait pu envahir l’Angleterre. Viendra ensuite le désastre de Dieppe en août 1942 dont les soldats canadiens vont faire les frais. Ouvrir un second front à l’époque était une stupidité mais l’échec sera riche d’enseignements. Les réseaux de la résistance française vont payer un lourd tribut. Hitler ordonne de bâtir un mur de béton le long de l’Atlantique puis de le renforcer en 1942. Les plans finiront à Londres. En novembre 1942 les Alliés débarquent en Afrique du Nord, une répétition réussie pour la Normandie et pour la Sicile en juillet 43.

Il n’y a pas de suspense pour la suite bien sûr mais on découvre souvent des informations méconnues avec tous les impondérables de ces opérations sans précédent comme l’utilisation massive des parachutistes en Normandie dont des Français en Bretagne dans la nuit du 5 juin pour retarder les troupes allemandes qui remontaient vers le front normand. Les cahiers documentaires sont très bien faits. Qui savait que la Normandie et la Provence aurait pu avoir lieu le même jour ? Lourd et dangereux à gérer. Pointe du Hoc, les commandos de Kieffer, la Provence, un très bon album référence passionnant à partager.

Une histoire du débarquement, Normandie-Provence, Éditions Petit à Petit, 21,90 €

5/5 - (1 vote)