L’Essentiel, l’amour est un tout

Après son OVNI signé avec Jim, L’Étreinte, Laurent Bonneau revient à L’Essentiel. Accroche facile certes qui permet de donner le titre de son nouvel album en solitaire tout en essayant de jouer sur les mots. Laurent Bonneau est un écorché vif des sentiments. Son Essentiel c’est sa compagne et ses enfants, et il leur signe une des plus belles déclarations d’amour qui puissent être. Pour deux raisons. La première c’est qu’elle est incomparable car singulière. La seconde car elle sublime une passion quasi mystique par moments que le dessin, à l’image des grands peintres, sublime y ajoutant les paysages de cette nature qu’il aime aussi sans retenue. Une déclaration donc, celle d’un Laurent Bonneau dont la franchise se joue de l’émotion tout en la rendant encore plus forte, inattendue pour ses lecteurs.

L'Essentiel

Un voyage sur une route enneigée, une femme conduit, Bonneau observe en voix off. Virages, arbres qui ploient sous les flocons, il souligne son profil, essuie la buée sur le verre de ses pensée. Le dessin est comme une caméra qui suit le héros d’un film, de dos. La couleur apparait dans des paysages sereins et beaux. L’amour est palpable couché sur papier. Retour à Bonneau, de face, qui se demande pourquoi il écrit et dessine sur l’amour en plus de le vivre. Le couple, la liberté alors qu’il entre pour une rencontre BD dans l’univers carcéral d’une prison. Échanges au téléphone du couple, on parle des enfants, de Jim qui a suggéré ce dialogue qui scande les cases. Comment évolue l’amour en fonction de celle des amoureux au début de leur relation. Les reliefs des P.O. en fond d’écran.

Il y a une tendresse folle dans cette Étreinte mais aussi de la douleur violente qu’un terrible accident de la vie a mis en exergue. Le pire n’arrive pas qu’aux autres mais l’amour peut être une thérapie. Laurent Bonneau se livre, avoue, sans fard mais la priorité c’est l’essentiel qui va plus loin que le cependant très beau regard jeté sur l’être aimé. Un poète qui parle de lui avec une lucidité engageante qui émeut et rassure aussi. L’amour est un tout indissociable.

L’Essentiel, Des Ronds dans l’O, 24 €

4.7/5 - (3 votes)