Campus Stellae T2, des reliques baladeuses

Campus StellaeTrafic de reliques sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle (où se passe la série), le tome 2 de Campus Stellae est une sorte de road-story avant l’heure. On est en 1280 et depuis le tome 1 qui avait l’Aubrac pour cadre on savait que l’abbaye de Sauve-Majeure avait des soucis. Cette fois le seigneur Gomuald qui veut redorer le blason des bons moines achètent deux saintes reliques qu’il confie au frère Isarn. Sauf qu’il y a embrouille au départ. Isarn commence le pèlerinage avec plusieurs pénitents en direction de Saint-Jacques. Mais qui sont vraiment ces pèlerins ? Au fil des étapes des incidents qui finiront tragiquement auront les reliques comme enjeu.

Chaque album est une enquête dont les chemins de Saint-Jacques sont le fil conducteur. Ce polar médiéval que signe Pierre-Roland Saint-Dizier et dessine Andréa Mutti est, cette fois, un peu confus. Difficile de savoir le lien entre les deux albums. La série qui sera en quatre volumes est éditée en partenariat avec les éditions du Patrimoine, raison pour laquelle par contre les ajouts historiques sont passionnants et enrichissent agréablement les intrigues.

Campus Stellae, Tome 2, Les deux reliques, Glénat, Éditions du patrimoine, 13,90 €

Les deux reliques