Campus Stellae T3, trois diables et quatre destins

Les auteurs de la série Campus Stellae, sur les chemins de Compostelle, dédicaceront chez Sauramps Montpellier samedi 5 avril. Pierre-Roland Saint-Dizier et Andrea Mutti seront de de 16h à 18h à la librairie. Le tome 3 de la série, Le pont des trois diables, d’Arles aux Pyrénées vient de sortir chez Glénat.

Campus StellaeQuatre voies. Quatre destins. Un seul chemin en cette années, 1294. C’est en voulant protéger une jeune fille des mains de son fiancé violent qu’Adeline se retrouve coupable d’un meurtre. Condamnée à fuir, elle part vers Compostelle pour faire pénitence. C’est sans compter les brigands qui sèment la terreur dans les campagnes et sur les chemins. Le mal est-il pourtant là où on l’attend ?
Les éditions Glénat, en partenariat avec l’association Les Chemins de Compostelle, ont fait prendre aux lecteurs de la série la route de l’un des lieux de pèlerinage les plus importants de la chrétienté. Cette série comportera au total quatre tomes indépendants, mettant en scène des enquêtes policières menées dans les villes et les haltes des quatre principaux chemins de Compostelle.

Pierre-Roland Saint-Dizier
Pierre-Roland Saint-Dizier. Glénat ©

Le scénariste Pierre-Roland Saint-Dizier est né à Mulhouse en 1976. C’est en tant que journaliste qu’il découvre l’univers de la BD en couvrant, durant plusieurs années, le festival de BD d’Illzach. Il se lance dans l’aventure en 2004 en réalisant un album retraçant quelques pages de l’histoire de l’Alsace avec plusieurs

dessinateurs comme Hermann, Chabouté et Castaza. En 2007, il collabore au scénario d’un nouvel ouvrage collectif à caractère historique, Histoire(s) de Mulhouse. A partir de 2010, il décline le concept avec les villes d’Albi, de Toulouse et de Bordeaux (éditions Grand Sud).
Fort de cette expérience, il travaille actuellement sur la série Campus Stellae, dont l’intrigue se déroule sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle au XIIIe siècle. Une BD sur l’aventure de l’Aéropostale est également en préparation. Pierre-Roland Saint-Dizier est aujourd’hui rédacteur en chef du magazine « Albimag » à Albi dans le Tarn.

Andrea Mutti
Andrea Mutti. Glénat ©

Le dessinateur Andrea Mutti, est titulaire d’un diplôme de géomètre, mais ce n’est pas la voie qu’il suivra. Au cours de ses études supérieures, il fréquente pendant trois ans les cours de l’école de bande dessinée de Brescia, dirigée par l’auteur argentin Ruben Sosa. En 1993, il intègre le staff de Nathan Never, série populaire des éditions Sergio Bonelli. Il y reste jusqu’en 2000 et il dessine une douzaine d’aventures du héros. Il passe ensuite au marché français, pour lequel il travaille actuellement, avec Albin Michel, Glénat, Vents d’Ouest, Soleil, Casterman, Dargaud, Le Lombard et Ankama.
En 2006, il rencontre Will Dennis, éditeur chez DC-Vertigo et débute son « rêve américain ». Il réalise pour DC-Vertigo un graphic novel, The Executor, sur un scénario de Jon Evans et enchaîne avec un tome de la série culte DMZ. Il collabore avec Marvel sur Iron Man Zombie, Iron Man vs Whiplash et Rescue. En parallèle il réalise une mini-série de trois numéros de GI Joe pour IDW. Pour le marché italien, il travaille avec Panini et BD Edizioni.

Campus Stellae, Tome 3, Le pont des trois diables, Glénat, 13,90€

Le pont des trois diables