Campus Stellae T4, la mort aux quatre visages pour le dernier tome

Sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, pèlerinage qui rassemble toujours aujourd’hui des milliers de marcheurs, c’est la série Campus Stellae que Glénat avec les Éditions du Patrimoine a lancé et dont le tome 4, La mort aux quatre visages, est officiellement présenté à Bourges le 8 juillet au Palais Jacques Cœur. Les auteurs, Pierre-Roland Saint-Dizier et le dessinateur Andréa Mutti seront présents pour ce dernier volet sous le signe de la peste noire.

Campus StellaeEn 1348 la peste ravage la France. Bourges est frappée. Grégoire voit sa famille décimée et son frère atteint. Des quartiers entiers et leur habitants malades sont brûlés pour essayer d’enrayer l’épidémie. Grégoire a entendu parler d’un moine qui connaîtrait un remède contre la peste. Il part à sa recherche. Sur sa route en direction il va croiser des lépreux et revenir sur son propre passé qui le hante. Accompagné de pèlerins Grégoire poursuit sa route vers l’Espagne et Compostelle.

Une quête pour un homme comme c’est souvent le cas pour les marcheurs de Saint-Jacques. Au Moyen Âge le pèlerinage n’était pas de tout repos. L’auteur Pierre Roland Saint-Dizier en retrace parfaitement l’ambiance avec en arrière plan des albums toute une série de faits qui tiennent en haleine. Glénat a édité cette série en collaboration avec l’Association de coopération interrégionale Les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Andréa Mutti a le trait réaliste pas trop appuyé qui se fond bien dans cette histoire aux bases historiques.

Campus Stellae, Tome 4, La Mort aux quatre visages, Glénat, Éditions du Patrimoine, 13,90 €

Pierre-Roland Saint-Dizier et Andréa Mutti
Les deux auteurs Pierre-Roland Saint-Dizier et Andréa Mutti chez Sauramps à Montpellier. JLT ®