La Pyramide oubliée, redécouvrir Pierre Wininger

Une réédition mais pas n’importe laquelle. En 1978 Pierre Wininger publie La Pyramide oubliée, les aventures de Victor Billetdoux, un polar historique très feuilleton sur fond d’Égypte Antique, de momie, de secrets perdus et avec deux enquêteurs jeunes et perspicaces au début du XXe siècle. Cette nouvelle édition publiée par Les Aventuriers de l’Étrange (on les en remercie) rassemble les deux épisodes parus dans Circus. La couleur s’est invitée ainsi que la page résumée qui relançait la seconde partie. Et c’est Henri Filippini qui signe la préface de cette Pyramide oubliée dont il a avait su déceler toutes les qualités et le talent de son auteur Pierre Wininger décédé en 2013. On est subjugué par le dessin, le découpage et les ambiances. On a dit et Filippini le rappelle que Wininger avait été influencé par Adèle Blanc-Sec de Tardi qu’il admirait. Impossible car Adèle ne paraîtra que plus tard. Si il fallait faire des rapprochements on pourrait penser à Forest ou à Bruno Le Floc’h, Jacobs. Peu importe. L’Égypte mystérieuse est un puits sans fond pour l’inspiration. Retrouver Wininger est un plaisir et on le suit envoûté page à page sur les traces du méchant scientifique qui a réussi à découvrir les secrets maudits des pharaons.

Les Aventures de Victor BilletdouxIl sort de la pyramide complètement timbré le professeur Appleton. A l’hôpital du Caire il délire et cela intrigue Victor Billetdoux, correspondant d’un journal parisien qui en parle à son ami le jeune égyptologue Charles-Hippolyte Constant. Ils partent visiter la fameuse pyramide et découvre une chambre funéraire oubliée. Sur le chemin du retour ils tombent sur un homme qui leur confie un message et sur des golems qui les attaquent. Dans la lettre on leur demande de se rendre d’urgence à Paris mais cela pourrait bien être un piège. Constant part à Paris et se rend chez un antiquaire, Bouliakine ami d’Appleton qui va lui confier une partie du secret avent qu’une bombe ne soit jetée dans sa boutique. Quand il rentre au Caire Constant apprend que Billetdoux a disparu.

On a un vrai méchant qui pourrait bien devenir le maître du monde, des secrets qui donnent à la science égyptienne une part de fantastique pourquoi pas héritée des étoiles, deux épisodes qui ont chacun leur relances et leurs rebondissements. La narration est fluide, bien cadrée et même si on peur évoquer une certaine part de nostalgie, on est pris par une intrigue qui contrairement à beaucoup d’autres aujourd’hui ne fait pas dans la surenchère incompréhensible. Dommage que Wininger n’ait pas eu toute la reconnaissance qu’il aurait méritée. Le tome 2 des aventures de Billetdoux est prévu en 2019. Mais ne pas hésiter déjà à dévorer cette Pyramide trop longtemps oubliée et bien reliftée.

Les Aventures de Victor Billetdoux, Tome 1, La Pyramide oubliée, Les Aventuriers de l’Étrange, 14,50 €

La Pyramide oubliée