Aubépine T2, un goupil pas content

L’été est fini. Voici l’automne et Aubépine continue ses découvertes dans la montagne accompagnée de son compagnon Pelade. L’école a repris et, bien qu’Aubépine soit dans un nouveau établissement, elle préfère ses ballades avec Pelade que de se faire de nouveaux copains. Six mois tout juste après la sortie du tome 1, c’est le retour du duo Thom Pico, Karensac et de leur si attachante Aubépine. Par Sidney TRUC.

AubépineAprès avoir triomphé du génie saligaud et avoir gagné la confiance de la vieille bergère, Aubépine va devoir affronter un adversaire de taille, le roi de l’automne, le renard furax. Le goupil est loin d’être commode. Mais Aubépine à plus d’un tour dans son sac et des ressources insoupçonnées. Sera-t-elle à la hauteur de la mission qui est la sienne ? Une suite qui mérite le détour, aussi sympa que le premier tome. Karensac et Thom Pico nous offrent de nouvelles aventures de leur personnage et on en redemande. C’est coloré bien rythmée et bien découpé.

On ne s’ennuie pas et on plonge littéralement dans l’histoire d’Aubépine et du renard furax. Le personnage toujours aussi attachant évolue avec les personnages déjà connus mais les auteurs en introduisent de nouveaux hauts en couleur. Les chevaliers châtaignes allient humour et bêtises en tout genre. On espère les retrouver dans le prochain album. Les dialogues sont drôles bien ficelés. Tout se fait dans la fluidité avec une identité graphique propre grâce aux traits de Karensac. Comme quoi, pas besoin de super héros ou de monstres pour publier une BD jeunesse digne de ce nom qui plaise même aux grands enfants. Une très jolie réalisation, tout aussi brillant que le premier. Vivement le troisième et que l’hiver pointe le bout de son nez.

Aubépine, Tome 2, Le renard furax, Dupuis, 9,90 €

Le renard furax