Le Maître voleur veut raccrocher les gants

Le Maître voleur Il veut raccrocher, laisser tomber et ne plus être le roi des voleurs. Conrad Paulson est en réalité Redmond, un type qui monte des coups imparables. Voici le premier tome du Maître Voleur dans lequel Redmond se trouve pris au piège entre un fils qu’il a peu connu et qui s’est fourré dans de sales draps, une ex-femme avec laquelle il renouerait bien, des flics qui ont juré sa perte. De quoi avoir des envies d’île déserte.

Mais c’est un complique Redmond et le roi des coups fourrés. Suspense oblige pas question d’en dire plus mais bravo à Robert Kirkman créateur scénariste de Walking Dead, une référence. Nick Spencer a épaulé Kirkman et Shawn Martinbrough assure un dessin réaliste qui affirme l’ambiguïté du héros mais aussi de l’ambiance. Un polar tordu à souhait qui apporte un nouveau souffle.

Le Maître voleur, Tome 1, J’arrête, Delcourt, 15,50 €