Comment devenir un auteur à succès, recettes littéraires

La Mine donne des clés mais attention pas obligatoirement des recettes. Devenir un auteur à succès cela ne s’improvise pas. On ne tombe pas sur la gloire qui plus est littéraire à tous les coins de rue. Aussi son recueil est-il le viatique indispensable de tout plumitif en herbe, histoire d’avoir ainsi espoir d’entrer au Panthéon des grandes signatures. Encore qu’il faudrait s’entendre sur le sujet, San Antonio ou Verlaine ? Ce qui laisse aussi la porte ouverte aux « critiques » en devenir. Des journalistes littéraires ou chroniqueurs BD. Allez, on se balade aux basques d’un écrivain qui en dit beaucoup sur un monde qui fait à la fois rêver et peur. Et qui pourtant est si tentant, voire mythique.

Comment devenir un auteur à succès

Se lancer dans la vie ou en littérature, c’est du pareil au même. Le voyage serait plus important que la destination. Qui serait de trouver le filon. Un homme de Lettres pourrait bien être un prospecteur mais les pépites sont rares. Et le chef d’œuvre encore plus. Celui qui met Busnel, digne successeur de Pivot, KO debout. Doit-on tenter de déceler chez sa progéniture un don pour les belles lettres ? Voyez Baudelaire, sa mère n’y a jamais cru. L’inspiration aussi est de la revue, la panne surtout, la feuille blanche que l’on roule en boule, furieux. Sus à la muse, à son ego, à son modèle, il faut garder les pieds sur terre, celle des refus et des sourires méprisants. Astuces de maîtres, angoisses existentielles, un écrivain est le jouet de tempêtes qui le secouent comme un prunier pour mieux le renvoyer à ses chères études.

Comment devenir un auteur à succès (ou, à défaut, un critique acerbe)

Autant dire qu’on ne reste pas un instant indifférent à ce Comment devenir un auteur à succès pour les nuls. Car il faut bien le dire, combien d’esprits chafouins après avoir longuement médité ce manuel à clés, vont se lancer dans une aventure pavé de pièges, d’épines et de copains qui, eux, ont du succès ? M. la Mine aurait-il signé d’une ligne claire et non démunie d’un humour cinglant, un poison à retardement pour des générations d’auteurs maudits en mal de reconnaissance ? On se régale à parcourir ses pages, ses digressions qui donnent tuyaux, techniques, rappels de vrais grands succès. Dessin d’actualités, un look désabusé d’incompris au génie débordant, La Mine a le ton qu’il fallait à cette amusante satire d’un milieu qu’il connait bien.

Comment devenir un auteur à succès (ou, à défaut, un critique acerbe), Delcourt, 15,50 €

Comment devenir un auteur à succès (ou, à défaut, un critique acerbe)