N.É.O., Michel Bussi du Tipi au Château

On ne présente pas Michel Bussi. Ses derniers titres Au Soleil redouté, Rien ne t’efface ou l’adaptation en BD de Gravé dans le sable sont au top de tous les palmarès des meilleures ventes. Un avion sans elle est aussi programmé bientôt en BD. Mais c’est N.É.O. qui pointe le bout d’une Tour Eiffel devenu un refuge pour des gamins épargnés par le grand mal qui a détruit le monde et Paris. Première série jeunesse de Bussi, N.É.O. a été mis en images par Djet pour le dessin et Maxe L’Hermenier (Fils de sorcières) pour le scénario. Deux clans, des rivalités, la force face au savoir, des enfants livrés à eux-mêmes, Paris en ruines, plus d’adultes, Bussi a réussi une saga qu’il dit avoir été inspirée par Tolkien plus que par Verne. Une aventure pas banale avec des personnages parfois classiques mais aussi innovants.

N.É.O.

Depuis qu’un poison a tué toute la population mondiale sauf les bébés qui allaient naître, La Tour Eiffel est le royaume des enfants du Tipi. On fête l’anniversaire de Zyzo. Les deux chefs du clan, Mordélia et Akan, ont décidé de l’envoyer en éclaireur au Château, le Louvre, où d’autres enfants forment une autre bande mais d’intellectuels car gardiens des trésors artistiques, culturels et d’enregistrements vidéo rares. Ils savent lire, écrire, se cultivent et vivent en autarcie protégés par le soleil de fer. La petite Chrysante est médium et se méfie de Mordelia. Zyzo part en mission et au Château sauve la vie de Alixe la reine des lieux. Plus invité que prisonnier, Zyzo ne pourra plus sortir mais Alixe se prend d’amitié pour lui malgré les avertissements. Il y a les soldats mais on ne peut fabriquer des armes, les savants et les singes ou artistes. Tous cultive, sème et ne mange pas de viande. La seule adulte qu’ils connaissent et leur envoie des vidéo, Marie-Lune leur a imposé des règles strictes.

N.É.O.

On est dans une S.F. assez moralisatrice où dans ce tome 1 les surprises sont peu nombreuses. Tournoi pour savoir qui sera le prochain calife, affrontements, jalousie, divergences, on  sait vite que Zyzo, le héros du Tipi et Alixe, reine du Château, vont former le socle sur lequel N.É.O. va s’appuyer. Bussi sait créer des univers. Il y a un Mowgli et une Cruella. Le dessin est très souriant et on aurait aimé un peu plus de réalisme mais c’est une série jeunesse

N.É.O., Tome 1, La Chute du soleil de fer, Jungle, 14,95 €