Mondo Reverso T2, to the hell

Un western dans un monde où les femmes sont des hommes et inversement. Ce sont les femmes qui portent Colt et culottes, les hommes robes et capelines. On avait déjà découvert cet univers hors du commun dans le premier tome de Mondo Reverso. Le Gouëfflec associé à Dominique Bertail ont mis au monde un OVNI qui fonctionne avec humour, un soupçon de féminisme et des aventures plus ou moins rocambolesques. Un second épisode encore plus déjanté intitulé La Bonne, la Brute et la Truande, tout un programme pour Cornelia et Lindbergh qui vont avoir des petits soucis de couple. Et se payer un voyage aux portes de l’enfer.

Mondo ReversoCornelia devenue shérife, et Lindbergh, mère au foyer, sont heureux. Un beau couple à qui on offre un gâteau, le corpocugno fait par un échappé bien connu et gastronome du Père Noël est une ordure. Mais un drame se prépare. La jeune Thompson se fait enlever en sortant de l’école. Lindbergh a en marre d’être confiné chez lui avec ses rejetons, Myrtille et Romuald. Il faut que Cornelia se lance sur la piste de Thomson appelée par son adjointe Minnie (là aussi il y a un air de ressemblance que l’on vous laisse attribuer). Deux jours maximum d’absence qu’elle annonce à Lindbergh. Il pète un câble, saute à cheval et va chercher de quoi devenir une femme au moins en apparence, Colt à la ceinture. Cornelia tombe sur une bande de Bohémiens et devient pour les besoins de l’enquête femme à barbe du cirque. Mais il y a de sacrés bizarres autour de la piste dont Scalpelo, homme élastique et le surmâle bien connu Hatchet. Quant à Lindbergh il tombe sur une superbe cow-girl avant d’aller faire un tour dans un harem.

La bonne, la brute et la truande

Il va y avoir de la rumba dans l’air côté Nouveau Mexique, sous un soleil de plomb. Où sont passés les enfants enlevés ? Quels dangers attendent Cornelia et Lindbergh ? Vaudou, Aztèque, un bonheur graphique, riche, maîtrisé et une histoire à laquelle on s’habitue désormais, dans une logique délirante et réaliste. Des rebondissements en cascade, pour qui sont ces serpents qui sifflent sur leur têtes ? Mystère et damnation. On se régale sans complexe.

Mondo Reverso, Tome 2, La bonne, la brute et la truande, Fluide Glacial, 16,90 €

La bonne, la brute et la truande