Les Mondes d’Arven, une jeune créatrice piegée

Un bon point déjà pour un des endroits où se passe ces Mondes d’Arven, près de Chaudes-Aigues au sud de Saint-Flour dans le Cantal à la frontière de la Lozère. Et où les eaux sont vraiment brûlantes dans un environnement médiéval et superbe. Eric Stoffel, Serge Scotto en vacances des adaptations de Pagnol, Yvon Bertorello (Notre-Dame de Paris la nuit du feu) pour le scénario et Cédric Fernandez souvent rencontré qui a signé un Saint-Exupéry sont à l’origine des aventures de la jeune Blandine créatrice amatrice de jeux vidéo et fan des énergies renouvelables . Mais il va y avoir dérapage car le jeu pourrait bien mélanger, s’immiscer dans la réalité et pas virtuelle. Il ne faut pas déranger les démons endormis.

Les Mondes d'Arven

Avec son copain Marco, Blandine a parcouru sa région natale en Auvergne. Elle est maintenant en train de mettre au point un jeu vidéo, une version test dont l’héroïne porte son prénom, Blandine, et elle met au point les autres personnages. Marco sera son chevalier servant. Dans le jeu le monde d’Arven est en danger selon l’Éclaireuse mais la jeune fille n’est pas étonnée. C’est elle qui a écrit le scénario pourtant il y a des détails qui clochent, des répliques de trop. Blandine doit revoir la programmation. En ballade en famille au Lac Pavin (là on est près de la station de ski de Super-Besse) Blandine retourne dans son jeu une bête inconnue sévit et détruit. Il semblerait qu’une intelligence artificielle ait pris la main sur le jeu.

Des paysages locaux, l’Auvergne, un jeu qui échappe à sa créatrice dans ce premier tome de la série, la Bête noire et en fait un album très didactique. On va à Vulcania et une frontière entre les mondes qui se réduit. On se doute bien qu’il y a un mystère technologique, qu’une autre main a ses doigts sur la manette. On adhère à cette histoire astucieuse, le dessin est clair. Trois tomes sont prévus.

Les Mondes d’Arven, Tome 1, La Bête noire, Dargaud, 10,95 €

3/5 - (2 votes)