Les Sportives cultes, 1955-1985, Fane le Montpelliérain la poignée dans le coin

Histoire de bien cadrer les choses, ces Sportives cultes des années 1955 à 85 n’ont rien d’humain. En ce sens que ce sont de motos que parle Fane le Montpelliérain et pas de championnes toutes catégories dans un recueil d’anthologie pour ceux qui ont eu la chance de voir et d’entendre rouler ces mythes à deux roues.

Les Sportives cultes Bar2 ouvre le bal avec un préface qui remet les choses en place. Norton, Triumph, Ducati, on les a un peu oubliées même si aujourd’hui elles sont devenues pièces de collection ou parfois refaites en tirage limité. Elles avaient un look d’enfer et on enviait leur propriétaires. Sont arrivés ensuite les Japonaises. De toute c’est sûrement la 750 Four de Honda qui a marqué son époque. Il y a avait aussi dans la série, sauf erreur, une 350 pas mal du tout. En tir groupé Suzuki, Kawasaki et Honda ont envahi la France, narguant la finesse de Laverda, Ducati ou de Moto Guzzi qui avaient leur inconditionnels. Ne pas oublier BMW, du solide et du tranquille dont on pouvait racheter aux Domaines celles de la Gendarmerie. Pour mémoire il y a une Harley 1000 qui n’avait pas la côte particulièrement dans ces années bonheur. Toutes avait une gueule pas possible et leurs fans.

On se balade avec Fane dans un voyage où nostalgie mesurée et belles machines ne font qu’un. Il y en a en tout une soixantaine de sportives ou routières présentées en double page avec histoire et fiche technique. Fane en fait le profil et Pierre Vedel a écrit les textes en précisant aussi les compétitions, les prix remportés. Fane a mis sur leurs selles les motards de Joe Bar Team, la poignée dans le coin bien sûr.

Les Sportives cultes, 1955-1985, Les 60 motos mythiques des champions de quartier, Vents d’Ouest, 12,50 €

Les 60 motos mythiques des champions de quartier