XIII T24, un héritier encombrant

XIIIIl n’en finit pas d’avoir des soucis ce brave XIII. Ce qui est bien normal quand on un héros mythique pour ne pas dire immortel comme lui. Bon d’accord, aller raccrocher son passé à ceux des premiers colons puritains de la côte est il fallait y penser. Yves Sente l’a fait, persiste et signe dans ce nouvel épisode d’une grande richesse scénaristique, pour ne pas parler parfois de surcharge pondérale, mais qui finalement a un petit côté feuilleton au long cours amusant et qui promet de ne pas s’arrêter de si tôt. XIII l’héritier en gène plus d’un, ce n’est pas nouveau. Iouri Jigounov s’est parfaitement coulé dans le rythme, le dessin de la série tout en lui apportant sa propre marque et son talent.

Jason Mac Lane a mis la main sur de biens curieux documents. Pour faire simple il est un descendant des premiers « pilgrims » échoués sur la côte Est des futurs États-Unis. Du coup il est un héritier en puissance d’un territoire dans le Maine au moment où la fondation Mayflower s’apprête à prendre le pouvoir aux USA et instaurer une dictature à base religieuse. XIII va passer un marché avec le général Wolf pour que des Seals récupèrent Jones et Carrington retenus en otage. Mais XIII devra être un agent double et infiltrer Mayflower alors qu’il a toujours sur le dos le maffieux Little Joe.

L'Héritage de Jason Mac Lane

Il faut s’accrocher aux branches et même s’offrir une deuxième lecture pour bien intégrer les subtilités du scénario. Idem pour la généalogie de XIII. Mais on ne boude pas son plaisir de retrouver Jason et ses camarades de jeu avec une petite nouvelle au générique, le capitaine Jo Spark. Jones même si elle a viré XIII risque d’être jalouse.

XIII, Tome 24, L’Héritage de Jason Mac Lane, Dargaud, 11,99 €