XIII à la Une d’Historia BD n°5

C’est une coincidence que l’on va classer dans les hasards bien venus. Au moment même où sort le dernier XIII chez Dargaud le tome 27, Mémoire rechargée, Historia publie son cinquième spécial BD. Et consacré à qui, à quoi ? A XIII, le tueur à la mémoire qui flanche. Il serait le reflet de la guerre froide en BD, Vietnam compris, CIA oblige, on en passe, car en effet XIII, grâce à Van Hamme, a depuis le début collé à l’histoire des USA allant même, avec Yves Sente qui en reprend le scénario, évoquer les pilgrims du Mayflower pour une conspiration alambiquée ou même le survivant désigné pour le dernier opus.

Historia BD n°5

On ne va pas rappeler aux fans de XIII comment les deux auteurs, Jean Van Hamme et William Vance lancent leur héros amnésique pour des débuts qui seront en fait un peu long à démarrer côté ventes en 1984. Et pourtant XIII va trouver son public toujours grandissant au fil des albums que Midi Libre (souvenirs souvenirs), qui avait à l’époque une BD au quotidien allait me permettre de publier pour la plupart à la fin des années quatre-vingt. On dira qu’il y a une grande époque pour XIII, celle de Van Hamme et de l’excellent William Vance jusqu’en 2007. On avait adoré disons les huit premiers albums. Ensuite on sera plus prudent en particulier pour les derniers. Sans oublier la série clone XIII Mystery à auteurs variables. Ni non plus que Van Hamme avait légèrement pioché son inspiration au départ dans le thriller de Robert Ludlum, La Mémoire dans la peau. Mais bon, pour avoir posé la question à l’époque, fidèle lecteur de Ludlum, la réponse avait été un tantinet alambiquée et finalement sans importance. Reste que XIII est la série qui annonçait aussi la vague télévisuelle du même genre. Van Hamme était un précurseur de grand talent avec aussi Thorgal, Largo Winch… Vance un dessinateur qui a fait XIII par son dessin superbe, lui, avouait qu’il connaissait pour le moins très mal si ce n’est pas du tout les USA.

Ce sont toutes ces étapes qu’Historia reprend par le détail. Guerre froide, oui car XIII est un tueur qui va évoluer certes à la fin de cette confrontation Est-Ouest mais avec des liens, des retours en arrière, des personnages qui y sont rattachées . Il y aura un complot au plus haut niveau, celui des XX. Qui est le numéro I ? Comme dans Le Prisonnier. Yves Sente s’exprime dans ce numéro depuis qu’il a repris la série avec Jigounov. XIII, c’est retour vers le passé en permanence. Quand il va savoir qui il est, on va lui refaire les neurones. Mais c’est aussi une superbe palette de personnages secondaires, Jones, Carrington, la Mangouste, de jolies filles mais qui veulent sa peau, Janet, Irina. XIII c’est Il était une fois l’Amérique façon BD et Historia s’est employé à en décortiquer de façon rigoureuse et passionnante tous les aspects dans son numéro spécial. Le Klan, la Maffia, la guerre du Vietnam qui n’est pas si loin, le FBI magouilleur, tout y est. XIII est aussi le reflet d’une époque encore que on le verrait bien affronter Donald pas Duck. J-L.T

Historia BD n°5, Décembre 2020, XIII, L’Amérique de la guerre froide, 9,60 €

Dédicace de Jean Van Hamme et William Vance

3.7/5 - (4 votes)