Aquaman, retour à terre

C’est le roi des Atlantes mais en fait c’est un demi-dieu dans la plus pure tradition de la mythologie grecque. Aquaman ce n’est pas Poséidon mais Arthur Curry dont la mère est une Atlante et le papa un humain. Avec ce tome 1, Inondation, on redécouvre un personnage atypique de l’univers des comics qui de personnage secondaire est devenu un héros à part entière. Créé par Paul Norris, c’est Dan Abnett qui en prend le scénario épaulé comme toujours pour les comics par une palette de dessinateurs dont Scot Eaton, Brad Walker, Oscar Jimenez et Philippe Briones. Les Atlantes sont parmi nous et voudraient bien revenir à terre mais la paix risque de ne pas durer.

AquamanIl est pro-humain Aquaman et protecteur des océans. Mais le Déluge, des Atlantes rebelles remettent en cause sa légitimité. Même si les rampants ont une confiance limité en lui. Il réussit à vaincre le chef des terroristes. Mera est la lumière de la vie tumultueuse de Arthur Curry quand il oublie parfois son état d’Aquaman. Black Manta qui le hait va s’attaquer à lui. L’ambassade Atlante est sur la terre ferme dans le Massachusetts. Aquaman la voulu pour resserrer les liens avec les Terriens. Une grande réception y a lieu avec des journalistes dont celui du Daily Planet, Ray Delane, et une officier de la marine britannique. Mais Delane est en réalité Black Manta, ennemi juré d’Aquaman, qui va provoquer une inondation qui risque de détruire l’ambassade et tuer les humains présents. Black Manta prétend que Aquaman est un meurtrier. Méra est gravement blessée et Aquaman en colère.

Il faut bien dire que cet Aquaman a du punch. Le héros est sympathique mais il ne faut pas lui titiller les nageoires. Il est un sentimental. Il va épargner Black Manta, erreur, qui va s’associer à la secte Nemo dirigée par la belle et redoutable Black Jack. Tous les critères sont réunis dans Aquaman et l’action monte en puissance au fil des épisodes. De bonnes grosses surprises dont une très velue qui déstabilisent le roi des océans, Aquaman est tout public à savoir comics comme BD. Ce qui est un plus indéniable avec un dessin varié et efficace.

Aquaman, Rebirth, Tome 1, Inondation, Urban Comics, 22,50 €

Inondation