Tom et Jerry, avec Oscar Martin, sont de passage à Bruxelles

Oscar Martin, dessinateur pour l’Europe de Tom et Jerry, s’expose à Bruxelles du 21 janvier au 7 février. Oscar Martin n’est pas seulement l’auteur de Solo (éditions Delcourt) que la Galerie Bruxelles-Paris a exposé en décembre dernier. C’est aussi le seul dessinateur autorisé à dessiner Tom et Jerry en Europe. Oscar Martin maîtrise avec talent ces personnages, créés par les réalisateurs William Hanna et Joseph Barbera, jusqu’à la moindre courbure des moustaches du chat et de la souris. Depuis 1986, il dessine des Comics ou des illustrations de Tom & Jerry pour l’éditeur allemand Condor Verlag et pour le Suédois Semic Press.

Tom et Jerry
®

Le dessinateur a reçu, en 2002, un Lifetime Achievement Award de la Warner Bros pour sa contribution à la promotion et la réputation de ces figures les plus en vue du monde de l’animation. Soucieux de respecter l’impératif de divertir les lecteurs des magazines qui publient Tom et Jerry, le dessinateur espagnol va à l’essentiel. L’histoire doit être simple, lisible et directe. Le crayonné doit être exigeant et suivre cette ligne. Le ressenti et le dynamisme des personnages de Tom et  Jerry, Oscar Martin l’a trouvé, en partie, en analysant le travail du studio Hanna & Barbera : « Je voulais me rapprocher du style, du sens du mouvement originel des animateurs. Etre le meilleur, est une tâche impossible, réservée seulement aux personnes qui ont un immense talent. J’ai extrait des images des dessins-animés, analysé les mouvements. C’est là que j’ai redécouvert le génie authentique de Tom et Jerry et la virtuosité des animateurs : Kenneth Muse, Irven Spence, Ray Patterson et Ed Barge. Cela m’a ouvert les yeux. … Une infinité d’expressions, d’une élasticité incroyable. Le travail sur les mouvements des personnages était prodigieux ».

Tom et Jerry
®

Grâce à ce retour aux sources, Oscar Martin a trouvé de nouvelles nuances, de nouvelles façons de s’exprimer dans son dessin, tout en recherchant à faire évoluer son style, les personnages, tout en restant fidèle à l’esprit instauré par les animateurs. Le conservatisme n’intéresse pas Oscar Martin. Les défis font bouger les lignes. Dans son travail sur Tom & Jerry, Oscar Martin privilégie l’équilibre de ses planches. Il apprécie les plans avec fond blanc. « Une douzaine de cases, c’est souvent assez pour construire une histoire efficace, confie-t-il. Les vignettes à fond blanc permettent à la page de respirer, et aident à alléger et à équilibrer la composition. Les mouvements des personnages sont perçus plus facilement. Le personnage devient le protagoniste absolu ! ».

Chacune des cases d’une planche de Tom & Jerry doit être la conséquence de celle qui la précède ; et le rythme est nécessaire pour atteindre le point culminant d’une action. La narration visuelle et la dynamique priment. Simplicité, lisibilité, dynamisme, sens du mouvement et souplesse du trait, autant de raisons qui ont poussé la Galerie Bruxelles-Paris à exposer le travail d’Oscar Martin.

Vernissage, le 20 janvier à partir de 18h.