Thorgal T40, Atlantes danger

Thorgal des Étoiles a fini par les rencontrer et ainsi revenir à son point de départ. Depuis Neokora le tome précédent le 39 c’est le vaisseau spatial de ses origines qu’il visite mais qui est sous l’autorité d’une intelligence artificielle qui ne fait pas dans le détail. Plus les Atlantes réveillés qui étaient venus coloniser la Terre et si possible éradiquer les autochtones. Donc avec Tupilaks on va boucler le sujet, enfin presque. A la fois des surprises mais aussi beaucoup de rebondissements à la louche qui partent dans tous les sens cette fois. Yann fait le plein et au passage élimine, restreint le contexte. Pour le dessin on se répète. Fred Vignaux s’est totalement emparé du dessin avec brio.

Qâ le jeu

A noter aussi la sortie d’un jeu, Thorgal le pays de Qâ de Pascal Bernard. Un jeu coopératif basé sur l’album du même nom illustré par Rosinski. 85 cartes, 7 pions, un plateau, 7 silhouettes pour vivre les aventures de Thorgal (29,99 €).

Tupilaks

Face à face, Thorgal et Neokora l’intelligence artificielle qui veille sur le vaisseau où il n’y aurait pas de survivants. Pas contente Neokora car elle ne le reconnait pas et pour cause car il a été exfiltré bébé. L’entité est toute puissante. Thorgal détruit la console de commandement avec la dent sculptée d’Ava. Mais les Atlantes réveillés de leur sommeil artificiel se jettent sur lui et Jolan. Ils retrouvent Slive vivante et une jeune Atlante qui se joint à eux. Impossible de quitter le vaisseau car Neokora voit tout. Ils trouvent de curieux véhicules et partent pourtant sur la neige. A l’intérieur Neokora impose sa loi aux Atlantes. Thorgal arrive là où étaient Kriss et Arison qui ont disparu. Slive leur avoue la vérité et le but ultime de l’expédition Atlante.

Thorgal

Copieux le menu Atlante condensé dans les cases avec le méchant Mestor, les parents sacrifiés de Thorgal, la capsule, des retrouvailles avec Garn, la mort noire et on en passe. Sans oublier les états d’âme de Slive. On y prend quand même plaisir à cette chevauchée fantastique un brin tirée par les cheveux et à l’aurore boréale qui relance la suite.

Thorgal, Tome 40, Tupilaks, Le Lombard, 12,95 €

2.6/5 - (7 votes)