Saint Louis, un roi sous la main de Dieu

Saint Louis a embarqué à Aigues-Mortes pour les Croisades, rendait la justice sous un chêne et est mort de la peste à Tunis. Tout le monde le sait. Enfin presque et l’album que vient de lui consacrer la collection Ils ont fait l’Histoire remet les pendules à l’heure. Personnalité complexe, imprégnée de sentiments religieux et longtemps sous la coupe de sa mère Blanche de Castille, Saint Louis, en fait Louis IX, a donné sa force à la France tout en n’hésitant pas à employer les grands moyens.

Saint LouisQuand Saint Louis agonise devant Tunis où il veut démarrer une nouvelle croisade vers Le Caire, il revoit les grands moments qui ont marqué son règne. De son enfance, jeune roi sous tutelle, à son mariage en 1234 ou à son alliance avec l’Angleterre, Louis IX n’a pas une vie très drôle. Il passe à deux doigts de la mort, se retape et décide d’aller récupérer Jérusalem. Ce qui lui vaudra une belle défaite et d’être fait prisonnier, échangé contre une rançon. Il fera aussi réduire en cendres les Cathares à Montségur, deviendra pieux à l’extrême. Il saura cependant diminuer les injustices sociales, tentera vainement d’interdire la prostitution mais fera porter aux Juifs un signe distinctif tout en pillant leurs avoirs.

Louis IX perdra son fils héritier, lui le Roi inspiré par Dieu. Sa fin tragique dans des circonstances effroyables apportera à la décision papale de le canoniser rapidement. Deux historiens, Etienne Anheim et Valérie Theis, Mathieu Mariolle et Alex Nikolavitch au scénario, et enfin Filippo Cenni au dessin très classique de l’école italienne, ont donné à Saint Louis son relief très particulier dans cet album riche et bien fait. On y apprend beaucoup, loin des clichés habituels.

Ils ont fait l’Histoire, Saint Louis, Glénat Fayard, 14,50 €

Saint Louis