Kamarades T2, la dernière chance des Romanov

Ils ont des soucis les Romanov. La révolution de 1917 dont Volodia a été un des héros les a chassés et emprisonnés en attendant de les supprimer. Mais Volodia est amoureux de la fille du Tsar, Anastasia. Dans ce tome 2 de Kamarades, Benoît Abtey et Dusséaux ouvrent une piste captivante avec leur scénario toujours aussi bien mis en scène par le dessin élancé et élégant de Mayalen Goust.

KamaradesA Ekanterinbourg en juillet 1918, les Soviétiques ne veulent pas faire dans le détail. La famille impériale doit mourir. Volodia doit commander le peloton mais Allemands et Anglais ont mis sur pied un commando qui les fait évader. Volodia les suit, amoureux d’Anastasia. Tsar, Tsarine et enfants sont poursuivis par le chef de la police bolchévique mais aidés par des paysans. Volodia est reconnu dans le train qui doit les emmener vers la liberté.

Il faut garder son suspense à ce tome 2 qui aura une suite. Quel destin attend le Tsar gardé par un soldat allemand prénommé Adolf ? Volodia et Anastasia auront un choix plus ou moins contraint à faire. Accrocheuse cette série qui mélange astucieusement grande histoire, personnages connus et un romanesque inventif. On revient sur le dessin impressionnant d’envergure et de séduction de Mayalen Goust.

Kamarades, Tome 2, Tuez-les tous, Rue de Sèvres, 13,50 €

Tuez-les tous !