Sirènes et Vikings T2, Écume de nacre pour une vengeance

Le titre aurait pu être plus accrocheur. Sirènes et Vikings, c’est un peu juste côté imagination pour un titre de collection. Sous-titre eut été plus approprié car le vrai titre de cet album est Écume de nacre, au demeurant bien ficelé avec une sordide mais très prenante affaire où une belle jeune femme a des comptes à régler. On n’en dit pas plus afin de ne pas déflorer (c’est mieux que spoiler) l’intrigue. Une femme Viking prête à partir sur son drakkar conquérir le monde, des sirènes à dents pointues, quand la légende rejoint la réalité, c’est un album qui sous les signatures de Gihef (qui anime la collection) et de Marco Dominici au dessin se laisse très simplement découvrir. Belles ambiances maritimes.

Sirènes et Vikings

Faut pas toujours plonger secourir une belle qui se noie. Un équipage viking va en faire les frais. En 885, à Kättelgland des duels d’entrainement permettent à la jeune Freydis de s’imposer. Mais il va falloir qu’elle combatte contre le futur chef du clan, Svein qui en plus est son amoureux. Elle va choisir de ne pas l’humilier devant son père Lothar. Mais Freydis a soif d’aventures. Quand soudain trois drakkars s’échouent sur le port. Un seul survivant à bord blessé. Que s’est-il passé car ce n’est pas la première fois. Freydis veut partir découvrir la vérité mais elle est persuadée que ce sont des sirènes qui ont tué les équipages. Il faut les détruire.

Elle a de la suite dans les idées la Freydis et peu à peu sa jeunesse remonte à la surface. Son père a été tué devant elle par des sirènes. Et elle a une vengeance à accomplir. Un drame violent avec un vrai suspense pour ces neuf sirènes qui composent la collection. Chaque titre peur se lire seul. Mythologie nordique, du fantastique, des auteurs qui changent à chaque album, pour celui-là on a apprécié le dessin de Dominici, clair et réaliste.

Sirènes et Vikings, Tome 2, Écume de nacre, Les Humanoïdes Associés, 14,50 €