OSS 117 T2, Hubert Bonisseur de la Bath chez les grecs

On se souvient encore des couvertures colorées, en poche, et des titres à tiroir des romans de Jean Bruce. Bien avant James Bond ou le prince Malko Linge, OSS 177 était avec San Antonio le héros incontesté des livres dits de gare. C’est la version cinéma avec Jean Dujardin qui a donné à Hubert Bonisseur de la Bath dit OSS 117 une nouvelle jeunesse et un profil de gentil demeuré très loin du côté froid et perspicace, tombeur de ces dames, inventé par Bruce. La version BD est à mi-chemin entre les deux , c’était inévitable, car les bouquins commencent à dater comme les Coplan ou autre, malheureusement, Simon Templar. Gihef a remis en selle le bel Hubert, avec humour mais aussi efficacité couplé à un sosie de Dario Moreno comme adjoint.

OSS 117Athènes où il se passe de drôles de choses. Un marin qui a conçu un procédé révolutionnaire de radio sous-marine a disparu. Accompagné de Enrique Sagarra, OSS 117 part à sa recherche et à celle de sa sœur Ariane. Le chef d’antenne de la CIA complètement déjanté va leur donner un coup de main mais toutes les pistes ont une fâcheuse tendance à finir en mort violente. Hubert tire le fil d’Ariane, chanteuse de cabaret, et sur tout ce qui bouge avec son silencieux. Enrique préfère lui le fil d’acier des étrangleurs. Qui est vraiment Ariane et que veulent tous les malfaisants qui lui tournent au tour ?

Elle est plus légère mais tout aussi efficace, l’ambiance de ces OSS 117 en bulles. Ce tome 2 de la série tient le rythme et impose le personnage d’un Hubert Bonisseur de la Bath, dragueur certes mais froid aussi quand il le faut et sans états d’âme. Son acolyte a un petit côté Bérurier dans San Antonio. On sourit et on est dans l’action avec un environnement vintage.La DS 19 méritait un trait plus respectueux mais bon. Andrea Cuneo est le dessinateur de ces nouvelles aventures du héros de Jean Bruce qui a écrit plusieurs centaines de romans. Sa femme prendra la relève à sa mort à quarante ans. Bruce était un personnage hors normes comme Ian Fleming et chacun de ses romans partait d’un fait réel d’actualité.

OSS 117, T2 Bon mezzé d’Athènes, Soleil, 11,95 €

Bon mezzé d'Athènes
Soleil ®